Internet nous semble aujourd’hui totalement virtuel mais il ne faut pas oublier notamment que c’est grâce à des câbles que le Web fonctionne. C’est justement le fond du problème… Traversants les mers et les océans, certains se font grignoter par des requins ! Internet semble donc vulnérable. Pour éviter une panne mondiale, Google a décidé d’agir.

Comment fonctionne Internet ?

Avant tout, il faut savoir qu’Internet, c’est environ 300 câbles au fond des mers et océans qui assurent la communication entre les internautes à travers le globe. 99% du trafic mondial dépend donc de ce réseau sous-marin : des données informatiques bien entendu mais aussi la radio, la télévision ou encore les appels téléphoniques. Et oui, car contrairement à ce que nous pourrions croire, ce réseau câblé est bien plus qualitatif que les satellites et permet une rapidité accrue.

fonctionnement d'internet

Le réseau de câbles sous-marins à travers le monde (Crédit photo : cablemap.info)

Le Web vulnérable ?

Google vient donc de pointer un problème récurrent : ces « tubes » sont devenus la cible des squales. Même s’ils sont à la base renforcés, les dégâts commencent à être importants à certains endroits et la firme de Moutain View a donc décidé de remédier au problème en investissant dans des revêtements en acier pour protéger ces installations des attaques. De plus, ils annoncent vouloir construire un nouveau câble en fibre optique d’une longueur de 9000 km pour relier les Etats-Unis au Japon. Il faut dire qu’en plus des requins, le réseau peut être endommagé par des avalanches sous-marines ou encore les chalutages en eaux profondes.

Enfin, il est important de préciser que le Web reste toujours vulnérable à des accidents, des surcharges du réseau, des pannes de serveur ou encore des piratages.

Le risque de panne mondiale est-il bien réel ?

Une panne mondiale du Web semble néanmoins peu probable car les infrastructures ont été pensés au fil des années pour supporter la plupart des problèmes qu’Internet peut rencontrer. Néanmoins, tout est possible et les spécialistes s’accordent à dire que c’est une tempête solaire qui pourrait mettre à mal notre réseau informatique mondial. En effet, à cause de ce phénomène, les réseaux électriques et les télécommunications avaient déjà été perturbés en 1859. A l’époque, les lignes télégraphiques avaient même été coupées… En 2012, nous avons failli connaître un évènement de la même ampleur mais bien heureusement, celui-ci n’a fait que frôler notre belle planète.

Internet menacé de coupure mondiale

Les conséquences d’une coupure du Web seraient nombreuses car au fil des années, notre société s’est construite autour de cet outil. Pour rappel, de 250 millions d’utilisateurs dans les années 2000, nous sommes aujourd’hui 3 milliards à utiliser Internet. Espérons ne jamais connaître un blackout car croyez-nous, nous serions tous impactés que nous le voulions ou non…