Mauvaise nouvelle pour les cambrioleurs ! Cette innovation permettrait de repérer les empreintes digitales en moins de 30 secondes.

CSIRO empreintes digitales

Tout commence quand Kang Liang, scientifique australien de l’Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle (CSIRO / équivalent du CNRS) se fait cambrioler.

« J’ai vu comment la police procédait pour relever les empreintes et je me suis demandé si, à la place des poudres, on ne pouvait pas utiliser de nouveaux matériaux pour obtenir des résultats encore meilleurs » – Kang Liang

De retour dans son laboratoire, il se met donc à chercher une technique plus efficace pour révéler les empreintes digitales et il trouve ! Au lieu d’utiliser les matériaux classiques, Kang Liang propose  de remplacer la poudre par une solution liquide contenant des cristaux MOF (Metal-Organic Frameworks), des solides poreux composés de molécules organiques et d’ions.

nouvelles technologies

Les MOF ont l’avantage de se fixer très rapidement et facilement sur les résidus organiques (protéines, peptides, acides gras, sels…) qui forment les empreintes digitales et cela, quel que soit la surface. De plus, ces cristaux brillent de manière intense sous éclairage ultraviolet permettant même de prendre en photo les empreintes digitales directement sur place avec un appareil photo numérique !

Tous les tests ont été concluants (publiés dans la revue Advanced Materials). Kang Liang et le CSIRO cherchent donc à se rapprocher de la police scientifique pour présenter cette nouvelle technologie.