Boeing s’associe à BlackBerry pour sortir un smartphone ultra sécurisé mais aussi et surtout autodestructible.

boeing black

Son nom ? Le Boeing Black. Ce téléphone est le fruit d’une collaboration entre l’entreprise spécialisée dans l’aérospatial et l’aéronautique Boeing et la firme canadienne BlackBerry.

Sa cible ? Ce smartphone n’est pas fait pour le grand public. Il a pour cible les dirigeants d’entreprises mais aussi les gouvernements au sens large (On pense notamment au personnel de la défense et de la sécurité intérieure).boieng black smartphone

Le but ? Le Boeing Black a été conçu pour protéger les données du téléphone. Tournant sous Android, il est capable de crypter l’intégralité des informations mais ce n’est pas tout… Ce smartphone a aussi la capacité de s’autodétruire. En effet, si une personne tente d’ouvrir la coque du terminal, le téléphone lance un programme permettant la suppression des données et des logiciels contenus dans l’appareil et de ce fait, il en devient inutilisable. Cela nous rappelle une annonce récente d’IBM ayant indiqué un partenariat avec l’armée américaine pour créer des capteurs mais aussi des smartphones capables de s’autodétruire.

Ses caractéristiques ? Le Boeing Black possède un écran de 4,3 pouces (960 X 540 pixels) et à l’intérieur de la bête, on retrouve un processeur dual-core cortex A9 cadencé à 1,2 GHz, 1 Go de RAM mais aussi deux lots SIM, une batterie 1590 Mah, un transmetteur satellite, un lecteur d’empreintes digitales, la 4G LTE, la Wi-Fi et le Bluetooth

Pour le moment, l’annonce est assez flou. Il faut dire que Boeing souhaite logiquement que les caractéristiques de ce téléphone en terme de sécurité restent confidentielles. De plus et pour le moment, aucune date de sortie et aucun prix…