Connaissez-vous le terme « bot » ? Et « chatbot » ? Si ce n’est pas le cas, nous allons vous familiariser avec ces deux mots qui vont devenir très tendance dans les semaines qui arrivent… Petit chiffre pour débuter : chaque jour, une dizaine de bots voient le jour actuellement sur la toile !

bots

Le terme « bot » vient du mot robot. Selon le journaliste américain Andrew Leonard, un bot est un « programme informatique autonome supposé intelligent, doué de personnalité, et qui habituellement, mais pas toujours, rend un service ».  Cet agent logiciel ou robot conversationnel, qu’il soit automatique ou semi-automatique est en train d’envahir notre quotidien même si celui-ci a fait son apparition dans les années 60.

Les « bots » et « chabots » : dernière étape avant une intelligence artificielle non détectable ? 

Sous l’influence de Mark Zuckerberg, les « agents conversationnels » (ou « chatbots ») vont peu à peu intégrer les messageries instantanées (Facebook Messenger, Kik, Slack, Skype, WhatsApp, Telegram…) mais aussi le Web au sens large…

chatbots

Leur but est de pouvoir dialoguer avec un interlocuteur humain le plus naturellement possible. Même si cela est visible depuis de nombreuses années sur certains sites, c’est grâce aux progrès de l’intelligence artificielle que ces logiciels simulant une conversation humaine vont inonder notre quotidien du fait qu’ils semblent désormais enfin opérationnels.

« Il doit être aussi facile de dialoguer avec une entreprise qu’avec un ami» – Mark Zuckerberg

Sans parler de la CPAM avec le site amélie.fr ou encore la SNCF avec Léa, il est donc désormais possible de parler avec un chatbot du Wall Street Journal, de HP, de CNN… et très bientôt H&M, Weather Channel, Sephora, Burger King, Bank of America, eBay, Experdia, Shopify, SalesForce, Zalando, Unicef, Zendesk… Bref, de nombreuses sociétés !

chatbot

Dès demain, de nombreux agents logiciels permettront par exemple de « mettre en place à la fois des abonnements automatisés, par exemple la météo quotidienne, mais également des messages personnalisés comme des confirmations de commande ou notifications d’envoi d’un colis directement envoyés aux personnes intéressées » selon Facebook. Ces bots envahissent aussi nos applications pour smartphones à la manière de l’appli Citymapper qui propose de parler avec un agent virtuel pour vous aider à retrouver votre chemin en ville mais dès demain, un bot pourra vous aider à commander une pizza, livrer des fleurs, réserver un taxi, prendre rendez-vous chez le médecin…

A terme et grâce au langage naturel et à l’intelligence artificielle, le bot permettra aux sociétés d’être encore plus proches de leurs consommateurs car elles pourront proposer un service ou un support spécifique, personnalisé mais surtout immédiat. Les possibilités sont donc infinis…

Selon de nombreux analystes, les « bots » sont tout simplement l’avenir du Web et il se peut qu’il soit la dernière étape avant une véritable intelligence artificielle capable de raisonner comme un être humain… flippant ou excitant ?