Des chercheurs de l’Université de Harvard (Institut Wyss) et du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont mis au point un prototype de robot capable de s’assembler tout seul à partir d’une feuille fine de papier. Un peu à la manière des films Transformers, ce robot inspiré avant tout de l’art du pliage du papier (Origami) est assez impressionnant…

robot origami

Ce robot miniature autonome est donc capable de se transformer tout seul d’une forme plate bidimensionnelle à une structure articulée en 3D. D’un poids de 80 grammes, il est composé de vingt-huit « charnières » permettant d’articuler la bestiole.

« Obtenir l’assemblage autonome d’un robot et lui faire exécuter une tâche a été une étape importante dans ce pour quoi nous travaillons depuis de nombreuses années » – Rob Wood, chercheur à l’Institut Wyss

L’avantage est qu’en plus de se modeler tout seul, ce robot Origami peut avancer, nager et même transporter des charges sans la moindre intervention humaine.

Pour le moment, le robot peut progresser à une vitesse de cinq centimètres par seconde mais cette nouvelle technologie est très prometteuse comme l’indique Rob Wood « par exemple pour l’exploration spatiale, ou pour des missions dangereuses de recherche et sauvetage, ou d’exploration de zones à risques »… Surtout que la bestiole a coûté seulement 100 dollars.