La start-up italienne CoeLux vient d’imaginer un concept permettant d’amener la lumière du soleil dans des pièces et des bâtiments où jusqu’à présent, cela n’était pas possible… Quand on connait l’utilité de la luminosité pour le bien être et la bonne humeur, on se dit que le concept n’est pas si anecdotique que ça. De plus, il peut s’utiliser l’été, l’hiver, sous la pluie, la nuit… bref, en toutes circonstances !

CoeLux

Il s’agit ici en réalité d’une fausse fenêtre reproduisant artificiellement les rayons du soleil mais aussi l’aspect visuel du ciel grâce à un système optique utilisant des LEDs permettant d’imiter la diffusion Rayleigh (diffusion de lumière sans ses molécules dans l’atmosphère). Cette technologie, développée par Paolo Di Trapani, un physicien italien (Université d’Insubria) propose pour le moment trois modèles différents: le CoeLux60, le CoeLux45 ainsi que le CoeLux30 permettant de reproduire respectivement la luminosité des pays tropicaux (angle de 60°), celle d’un environnement méditerranéen (angle de 45°) ou encore la lumière du nord de l’Europe (angle de 30°).

Ce procédé demande très peu d’énergie pour fonctionner et il ne dégage aucune chaleur. En y réfléchissant, celui-ci pourrait avoir un réel intérêt et permettre par exemple d’améliorer la vie des personnes travaillant en sous-sol ou encore celle des populations étant privées de lumière naturelle une bonne partie de l’année. De plus, pourquoi ne pas imaginer ce système dans les métros, parkings souterrains, magasins, centres commerciaux… Enfin, les architectes pourrait être intéressés par cette solution créant une sensation d’espace infini.

CoeLux