Les cabines téléphoniques, vous vous souvenez ? En 2017, ce sera terminé !

cabine téléphonique

Ces édicules (« Petits bâtiments élevés sur la voie publique » – Larousse) permettaient aux usagés d’émettre des communications en réglant avec des cartes à puces (ou dans certains cas avec des cartes prépayées ou cartes bancaires). La loi française obligeait l’opérateur historique à installer une cabine téléphonique par commune et une seconde pour les communes de plus de 1000 habitants.

Avec l’évolution des nouvelles technologies et la banalisation des téléphones portables, les cabines téléphoniques étaient de moins en moins utilisées (Moins d’une minute par cabine et par jour). Cela dit, Orange avait jusqu’à présent l’obligation de les maintenir en fonctionnement dans le but d’offrir la continuité de ce service universel.

fin cabine téléphonique
Le sénat vient de voter il y a quelques jours leur démantèlement (Via un amendement à la loi Macron). Cette décision est un véritable soulagement pour Orange qui dépense à ce-jour environ 13 millions d’euros (fixé par l’ARCEP) pour l’entretien des 40 000 cabines restantes en France.

En lien avec les collectivités territoriales, un schéma concerté vient d’être mis en place pour une suppression de l’intégralité des cabines téléphoniques en 2017. Il est possible que certaines d’entre elle se transforment en points d’accès Wifi : une excellente idée si celle-ci est retenue ! Dans tous les cas, priorité est désormais faite au développement du réseau mobile.