Samsung sort aujourd’hui, en Corée du Sud, le premier smartphone à écran incurvé au monde. Pour rappel, le concurrent LG annonçait lui aussi il y a quelques jours, le début de la production d’écrans courbes pour ses téléphones avec une sortie annoncée plus tard, courant novembre. Simple concept marketing ou véritable évolution ? Analyse.

Galaxy Round : caractéristiques

En terme de caractéristiques, ce Galaxy Round est un véritable clone du Galaxy Note 3 : diagonale de 5,7 pouces affichant 1920 X 1080 avec technologie AMOLED, processeur quadricoeur de 2,3 GHz, batterie 2800 mAh, capteur 13 mégapixels…Bref, des caractéristiques haut de gamme mais rien de véritablement extraordinaire…Ah mais si ! J’oubliais ! Ce smartphone sera donc équipé d’un écran incurvé…et tout cela pour un prix avoisinant les 700€.

Galaxy Round : un écran incurvé, à quoi ça sert ?

J’étais persuadé que cette question vous brûlait les lèvres. Bien entendu, pour Samsung, ceci est une véritable révolution. Avant tout, selon eux, ce smartphone serait plus agréable à tenir en main. Aussi, un balancement, comme vous le verrez sur la vidéo ci-dessous, permettra de l’activer et de ce fait, de visualiser l’heure, les appels manqués ou encore le niveau de la batterie mais permettra également de changer de musique plus facilement. Déçus ? Les avantages semblent malheureusement tous résumés ici…

Les écrans concaves ont déjà fait parler d’eux dans le domaine de la télévision. En effet, LG propose par exemple une TV OLED avec cette nouvelle technologie pour la modique somme de 9000€. Ici, l’avantage serait une meilleure immersion dans l’image. Il est vrai que le rendu est intéressant sur ces dalles mais très sincèrement, cela n’est pas très convaincant, tout comme sur  les smartphones.

Les écrans flexibles : le futur ?

Ce Galaxy Round semble être pour nous plus un concept marketing qu’une réelle révolution. En effet, Samsung en profite donc logiquement pour se mettre en avant en se distinguant de la concurrence avec un design très particulier et novateur mais clairement, rien de fantastique…

Il faut par contre  rappeler l’importance des écrans de nos jours. En effet, avec la montée en puissance des smartphones, des TV écrans plats ou par exemple des tablettes, les écrans occupent une place indéniable dans notre quotidien.
Et si ces écrans courbes étaient une transition vers des écrans totalement flexibles ? Il ne s’agit ici pas de science-fiction car tous les grands acteurs du marché y travaillent assidûment. D’ailleurs, la technologie existe déjà. Le réel problème des constructeurs à ce jour est simple : un smartphone c’est un écran bien entendu mais ce sont également des composants de tous types qui, pour le moment, sont déportés (justement par manque de flexibilité). Pour pouvoir sortir un smartphone « souple », il faut donc également travailler sur ce point. LG a d’ailleurs annoncé récemment avoir déposé un brevet concernant une batterie en forme de câble permettant donc une maniabilité inédite.
Enfin, comme vous le savez, les montres connectées sont le nouveau fer de lance des marques avec par exemple la sortie récente de la Galaxy Gear. Ici, un écran flexible permettrait d’épouser le poignée de son utilisateur… Et si la montre était l’objet technologique le plus adapté aux écrans flexibles ?