Aujourd’hui nous ne parlerons pas d’Apple ou de Samsung. On en a marre de toujours entendre « le dernier-né de A ou S » va révolutionner le marché de la téléphonie mobile grâce à sa nouvelle fonction « plaque à induction » et son écran 3000 pouces translucide. Même s’il est indéniable que ces deux cadors  dominent le marché mondial, nous souhaitons aujourd’hui parler d’un autre concurrent qui ne cesse de sortir des téléphones tout aussi fiables et performants comme ici, le : HTC One Max. 
HTC Corporation, anciennement High Tech Computer Corporation fondé en 1997, a longtemps distribué des téléphones pour le compte d’autres marques, jusqu’au jour où l’emblématique présidente de HTC … ??? … Alors ? … Cher WANG (facile quand même !), et  Peter CHOU (second dirigeant),  décidèrent de racheter Qtek et Dopod (deux fabricants de téléphones portables), signant ainsi la commercialisation de leurs propres smartphones estampillés HTC.

HTC-One-max

Maaaaade in Taiiiwaan !

Le petit dernier de la firme taïwanaise se voit être compatible 4G/LTE, pour un écran FULL HD de 5,9 pouces (1080 x 1920, 349 ppi). Mi-téléphone mi-tablette, cette phablette comme l’appellent les puristes du genre, embarque Android 4.3 et toujours le même processeur Snapdragon 600 cadencé à 1.7GHz, le tout associé à 2 Go de RAM.

Le capteur photo, quant à lui, se verra doté de la fonction « UltraPixel » qui, d’après nos confrères, n’apporte pas de réelles innovations comparé à la concurrence.

En terme de gabarit, le HTC ONE MAX pèse 217 grammes, ce qui semble être un peu lourd au vu de la concurrence tel que le Samsung Galaxy Note 3 qui ne pèse que 168 grammes, pour certes une taille d’écran inférieure (4,3 pouces).  Il sera livré avec 16Go de mémoire interne, mais avec la possibilité de rajouter de la mémoire pour atteindre les 64Go.

La batterie a elle aussi subit une amélioration pour passer désormais à 3300 mAh soit 28 heures en appel et 585 heures en veille. Il n’est pas précisé la durée moyenne d’utilisation en 3G (4G maintenant pour être « IN »).
Enfin, il dispose de la technologie NFC, le tout pour un montant de 699€. Je vous laisse admirer la vidéo de présentation, sur ce, bon visionnage.

…. Aaaaah on ne peut rien te cacher toi, Ô grand lecteur de Whim. Et bien oui, vous aurez remarqué le petit carré noir au dos du téléphone, qui n’est ni un capteur auto sensible pour régler la luminosité, voir même l’objectif de l’appareil photo, mais un lecteur d’empreintes pour activer le smartphone (comme le montre la vidéo oui). Et oui, Apple n’était pas seul sur le coup. Mais malheureusement, d’après les dires, il ne serait pas aussi convaincant que celui de la marque à la pomme croquée …

Sortie du HTC One Max annoncée en novembre

Et vous, à prix égal, choisiriez-vous plutôt l’iPhone 5s ou le HTC One Max ?