Le 6 janvier, après 14 ans, les autorités chinoises ont levé l’interdiction de vente de consoles de jeux vidéo sur le marché de l’empire du milieu. A la suite de cette nouvelle historique, le vice président de Microsoft, Yusuf Mehdi, a publié un message le 29 avril exactement, informant que la  » Xbox One sera le premier système de ce type à se lancer en Chine ».

Xbox One

L’arrivée de Microsoft et de sa Xbox One ne sera pas simple même si elle s’est organisée en collaboration avec le chinois BesTV, filiale de Shanghai Media (avec la création de E-Home Entertainment pour la distribution) car des restrictions seront tout de même imposées par les autorités.

Pour la Chine, il existe un effet négatif sur la santé mentale des jeunes utilisateurs ainsi qu’une influence corruptrice. Concernant les jeux, le ministère de la culture chinois a même déclaré que seront interdits « tout ce qui choque l’éthique, la culture, les traditions et les valeurs chinoises » ainsi que « tout ce qui incite à l’obscénité, à l’usage de drogues, aux jeux d’argent et à la violence ».

« Nous voulons entrouvrir la fenêtre pour laisser entrer un peu d’air frais, mais nous avons toujours besoin d’un filet afin de bloquer les mouches et moustiques » – déclaration des autorités chinoises

Le travail reste donc pour Microsoft, puis en prévision pour Sony et Nintendo de travailler en conformité avec la vision du gouvernement. En effet, même si cette décision est une excellente nouvelle pour la firme de Redmond, le travail sera de longue haleine car en plus des autorités, il faudra faire face à un marché difficile composé de joueurs très exigeants.

D’ailleurs, Yusuf Mehdi a précisé dans son communiqué qu’il souhaitait développer notamment trois thèmes phares à Pekin : le fitness, l’éducation en ligne ainsi que des jeux imaginatifs. A savoir aussi qu’en Chine, 89% des joueurs sont adeptes du PC et dans ce pays, ce sont les jeux piratés qui règnent en maîtres.