D’abord boudé, le SMS est devenu au fil des années un véritable moyen de communication à part entière. Profitons aujourd’hui de son 25ème anniversaire pour revenir sur son histoire et vous donner quelques chiffres hallucinants sur ces petits messages devenus si addictifs…

Histoire du SMS (texto) : la révolution sur nos smartphones

Avant tout, savez-vous ce que signifie SMS ? Le sigle SMS signifie en anglais « Short Message Service », soit « Service de Messages Courts ». Et « texto » alors ? Marque déposée en 2001 par l’opérateur SFR, ce terme s’est généralisé en France et a obligé la justice à lever cette protection en 2009 du fait qu’à ce-jour, il n’est plus protégé. Enfin, si toutefois le terme « minimessage » vous dit quelque chose, sachez qu’il avait été inventé par Itineris à l’époque (aujourd’hui devenu Orange) mais lui est clairement tombé aux oubliettes…

 

Histoire du SMS

 

A la base, les SMS étaient destinés aux techniciens pour contrôler le signal des antennes 2G. Mais alors comment le SMS est devenu ce qu’il est aujourd’hui ? On indique souvent que c’est Matti Makkonen, ingénieur finlandais, qui aurait expliqué le concept du SMS pour la première fois en 1984 autour d’une pizza lors d’une conférence. Plusieurs sociétés revendiquent sa paternité mais il semble que tout soit réellement parti de deux ingénieurs du groupe Vodafone qui se seraient souhaités un joyeux Noël via SMS et qui auraient donc soufflé l’idée d’en faire un nouvel outil de communication. 

L’avantage principal du SMS à l’époque était le fait qu’il pouvait facilement désengorger les réseaux mobiles et il s’agissait d’un des principaux problèmes a régler pour les opérateurs.

Antenne-relais de téléphonie mobile (réseau mobile)

Une chose est certaine : créé en 1992, le SMS sera commercialisé en 1994 et plus exactement en 1997 en France. C’est le Nokia 2010 qui fut le premier téléphone grand public permettant la rédaction de messages.

Même si aujourd’hui, envoyer et recevoir des textos de manière gratuite et illimitée est devenu la norme, il est important de se rappeler qu’au départ, les opérateurs téléphoniques facturaient leur émission du fait qu’ils représentaient une véritable manne financière. Malheureusement pour eux, une plainte pour « abus de position dominante collective » a été déposée par une association de consommateur auprès du conseil de la concurrence. De plus, un quatrième opérateur nommé Free Mobile a rapidement perturbé le marché en proposant un forfait grand public avec SMS illimités. Les autres opérateurs n’ont donc pas eu d’autres choix que de s’y mettre…

Aujourd’hui, symbole de notre société, le SMS est même devenu une véritable addiction pour de nombreux utilisateurs de téléphones portables. Mieux qu’un grand discours, voici un chiffre terriblement parlant : chaque jour dans le monde, 22 milliards de SMS sont échangés (soit environ 150 millions par minute). Cela paraît d’autant plus incroyable que dans les années 1990, une étude indiquait que 85% des sondés n’en voulaient pas…

 

Futur du SMS

 

Même si aujourd’hui les textos sont très ancrés dans notre quotidien, ils se doivent d’évoluer pour s’adapter aux nouvelles tendances et aux nouvelles technologies. En regardant le SMS de plus près, deux défauts principaux sautent aux yeux : tout d’abord, il semble encore manquer un peu de « fun » et deuxièmement, la rédaction pourrait encore être simplifiée et améliorée.

Pour améliorer l’expérience utilisateur dans l’utilisation des SMS, les constructeurs piochent souvent dans les applications tierces comme Snapchat, Whatsapp, Messenger de Facebook ou d’autres pour incorporer de nouvelles fonctionnalités. En effet, malgré les nombreux émoticônes et « effets » proposés par certaines marques, on se rend vite compte que les possibilités d’améliorations sont nombreuses.

Les SMS (textos) sur smartphones

Apple vient par exemple de présenter avec son iPhone X, une nouvelle fonctionnalité appelée « animoji ». Elle permet de créer et partager des personnages animés personnalisés avec votre voix et vos expressions faciales. Concernant Google, le géant de Moutain View souhaite lui remettre au goût du jour un standard créé en 2007 grâce à des partenariats avec de nombreuses marques et des opérateurs. Appelé RCS pour « Rich Communication Services » (nom commercial « Joyn »), ce « nouveau sms » consiste à proposer justement des fonctionnalités présentes avec iMessage ou encore dans les messageries instantanées pour améliorer l’interactivité avec ses correspondants : partage de cartes, de photos, groupes de discussion, etc.

Le succès des SMS sur nos smartphones

Enfin, même si les assistants comme Siri d’Apple, Google Assistant ou Cortana de Microsoft permettent de dicter les SMS à la voix, on se rend vite compte que peu de personnes l’utilisent car la technologie n’est pas encore très fiable tout comme la correction automatique. Aucune inquiétude, l’intelligence artificielle progresse à une vitesse folle et des améliorations se feront ressentir très rapidement, croyez-nous.