1880. Alexander Graham Bell, père du téléphone, propose le photophone. Cette invention permet à l’époque de transmettre une donnée vocale par un faisceau lumineux, et ce jusqu’à 200 mètres. Jugée trop instable, cette trouvaille est abandonnée au profit du téléphone, et ce n’est que 130 ans plus tard que l’idée revient à l’ordre du jour. Avec la VLC (Visible Light Communication), ou LiFi (Light Fidelity), on peut désormais transmettre tout type de données par la lumière ! Comment ? Whim vous éclaire…

LiFi : et la lumière fut

Le LiFi est un excellent exemple d’association d’anciens procédés de communication et des technologies de pointe. Ce nouveau moyen de transmission repose comme évoqué sur l’invention du photophone : à l’époque, on émettait un signal lumineux codé (comme le Morse), qui était traduit en système électrique, puis en vibration, et enfin en voix à son destinataire.

LIFI PHOTOPHONE

Aujourd’hui, les émetteurs comme les récepteurs ont évolué. On est donc capable d’envoyer un signal ultra précis et invisible à l’oeil nu, notamment par les technologies LED, que l’on peut éteindre et allumer un milliard de fois par seconde ! On crée ainsi un morse optique, qu’un récepteur développé pour l’occasion sera à même de décoder et traduire en données informatiques. Pour mémoire, votre télécommande infrarouge fonctionne grâce au même procédé, mais avec une lumière invisible à l’œil nu.

Le LiFi a amélioré les avantages du photophone, mais en a gardé son principal handicap (celui-là même qui avait entraîné son abandon à l’époque) : il suffit que le faisceau soit coupé pour que la transmission de donnée s’interrompe. A l’heure de l’ultra-connectivité, une technologie incapable de traverser un mur est-elle intéressante ?

LiFi : connectivité vs. Sécurité, Fight !

Les passionnés d’informatique vous le diront, le WiFi est une véritable plaie pour la sécurité des données. Accessibles à distance, d’une autre pièce voire depuis l’extérieur d’un bâtiment, il est impossible de contrôler l’émission des ondes, et donc la transmission de ces informations. A date, votre seule protection est un mot de passe, souvent modifié pour être plus facilement mémorisable : une aubaine pour quiconque souhaiterait s’infiltrer dans votre réseau !

LIFI DATA

A titre privé, cela est dérangeant pour vos photos de vacances et autres. Rien de bien important. Pour une entreprise par contre, le préjudice d’un piratage peut s’avérer catastrophique. Le LiFi permettrait donc de compléter le réseau WiFi, en proposant des accès supplémentaires et plus sécurisés. Chaque LED étant indépendante on peut ainsi attribuer tel type d’accès à telle lampe, et au contraire brider certains émetteurs.

LiFi : suivez la lumière !

L’argument de la sécurité est primordial, mais ce n’est pas ce qui fait le plus vendre un produit. Il fallait au LiFi des débouchés plus intéressants commercialement pour séduire les investisseurs. Et c’est bien l’émergence du smartphone qui sonne le réveil de cette technologie.

Nous l’avons dit plus haut, chaque émetteur de VLC, chaque LED donc, est personnalisable. Le code lumineux émis peut être personnalisé pour créer l’équivalent d’une adresse IP unique que le récepteur serait en mesure d’identifier. Ainsi, il serait possible de quadriller l’espace et d’améliorer ainsi grandement les performances de géolocalisation.

LIFI MUSEE

Les touristes pourraient se repérer en ville grâce aux signaux émis par l’éclairage public, une oeuvre pourrait vous être commentée au musée dès que vous approchez d’elle, et tout cela grâce à un signal capté par votre smartphone, unique et localisé. Pour les entreprises les plus intéressées, la possibilité d’envoyer de la publicité à toute personne qui s’approcherait de son produit dans un hypermarché est à portée de main.

LiFi :  « Veuillez éteindre votre téléphone »

Préparez-vous à ne plus entendre cette phrase au décollage ! En effet, avec un accès Internet via VLC, fini les ondes dangereuses pour la sûreté d’un vol d’avion. Vous pourriez ainsi continuer à consulter du contenu durant toute la durée du voyage sans aucun problème !

Sans parler de sécurité, il en serait de même dans les transports qui rencontrent des problèmes de réseau. Les métros, les trains, sont des lieux où il est très difficile de capter. Les tentatives d’installation d’un réseau Wifi dans les transports de certaines villes ne sont pas toujours couronnées de succès. L’avènement du LiFi permettrait de combler ce manque.

LiFi : conclusion

Estimé à 6 milliards de dollars en 2018, le marché du LiFi est juteux et attire depuis quelque temps les gros acteurs du marché : Samsung possède déjà une centaine de brevets autour de cette technologie. En plus des avantages évoqués dans l’article, le VLC contribue aux économies d’énergie, permet d’échanger jusqu’à 3 gigabits par seconde et soulagerait le réseau WiFi, dont la saturation est prévue pour 2020.

LIFI LED

Avec 80% de l’utilisation d’Internet faite en intérieur, la faible portée du LiFi (50 mètres) n’est même plus un contre-argument… Seule problématique, et pas des moindres, réside dans la compatibilité de nos matériels actuels. En effet, l’échange ne peut se faire à condition que le récepteur (notre smartphone ou ordinateur) soit capable à son tour d’émettre un signal lumineux, que la LED puisse capter. Il faudra donc nécessairement passer par du nouvel équipement, au début annexe, puis intégré aux terminaux, comme au lancement du WiFi il y a de ça 10 ans.

L’achat de nouveaux produits, de quoi attirer encore plus les industriels ! Philips, le leader mondial de l’éclairage, annonce les premières sorties en 2014. Quant à la nature de ces créations, elles sont encore confidentielles…