La crise sanitaire actuelle a entraîné d’énormes pertes de revenus dans d’innombrables secteurs d’activité, notamment ceux qui se reposent sur la présence physique de ses clients pour fonctionner correctement. Cependant cette baisse de fréquentation en physique amène les acteurs des ces industries à se réinventer et à utiliser les nouvelles technologies à leur avantage pour continuer tant bien que mal de faire tourner la machine.

L’une de ces adaptations se manifeste par les activités de diffusion vidéo en direct, le Live Streaming, qui connaît actuellement un véritable pic d’usage. Le marché mondial du streaming en direct devrait alors atteindre 247 millions de dollars d’ici 2027, avec une croissance de 28 % annuel moyen selon un rapport de Market Research Future.

Nous allons ainsi voir comment 3 industries malmenées par la pandémie ont su réagir en surfant sur la vague du Live Streaming : le monde de la musique, des casinos, et du fitness.

Concerts en Live Streaming

Le Live Streaming a la côte, et cela n'est pas prêt de s'arrêter !

En 2019, l’industrie de la musique live valait plus de 20 milliards de dollars, un riche écosystème d’artistes, de salles, de revendeurs de billets, de sociétés de production et de promotion. Mais au cours de l’année dernière, presque toutes les salles de concerts dans le monde se sont tues, et les concerts virtuels et le live streaming sont devenus l’unique option pour que les artistes continuent à jouer en live.

Dans ce vide, les artistes et les producteurs ont donc essayé de trouver d’autres moyens de maintenir le spectacle. Les concerts en direct sur Internet plaisent apparemment aux fans. Du concert intimiste dans la chambre de l’artiste, comme le phénomène internet Marc Rebillet et ses sessions d’improvisations endiablées, au véritable concert sur scène et filmer professionnellement pour des artistes de plus grande renommée, de Justin Bieber à Kiss…

Ali Rivera, responsable de la musique en direct et des relations avec les artistes de la côte ouest pour YouTube, indique que YouTube a vu plus d’un demi-million de chaînes diffuser du contenu en livestreaming pour la première fois au cours de l’année écoulée, tandis que le temps de visionnage des spectacles musicaux en direct sur les écrans de télévision a doublé, ce qui montre une augmentation significative de l’intérêt des spectateurs. Il en résulte la croissance et l’adoption de nouvelles technologies et plateformes, comme Twitch, Restream, Yoop, et First Tube Media, qui comblent le fossé entre les concerts en direct et le streaming musical virtuel.

Maintenant, le Live Streaming ne remplacera jamais l’atmosphère si spéciale d’un véritable concert en salle, tant pour le spectateur que pour l’artiste. Et sur le plan financier on est pour l’instant loin de rivaliser avec les revenus des concerts normaux, mais cela permet en tout cas à cette industrie de tenter de nouvelles choses et aussi d’avoir une relation différente entre l’artiste et ses fans.

Le Live Casino pour faire face à la fermeture des casinos

Le Live Streaming a la côte, et cela n'est pas prêt de s'arrêter !

Une autre industrie largement touchée par la crise est bien évidemment celle des casinos et autres maisons de jeux. La plupart étant totalement fermés ou avec des restrictions très strictes sur la capacité d’accueil. Les casinos se reposent à leur tour sur internet. Les casinos en ligne ont donc le vent en poupe depuis l’année dernière.

Si l’on prend l’exemple du Canada, les québécois ont misé près de 61 millions de dollars sur les jeux en ligne de Loto-Québec, l’entreprise publique qui opère les casinos sur le territoire francophone, au cours des six premiers mois de 2020. C’est quatre fois plus que pendant la même période de l’année précédente.

Une technologie récente, notamment utilisée par les meilleurs casinos en ligne du Canada, est celle du casino en direct (Live Casino). Pour faire simple, le joueur installé tranquillement chez lui derrière son ordinateur, peut interagir avec un véritable croupier situé dans un casino réel, en direct total, comme s’il était présent à la table de blackjack, de roulette ou de poker. Une façon ingénieuse de mettre à profit le live streaming pour contrer les restrictions imposées par la situation actuelle.

Le cours de fitness à la maison

Le Live Streaming a la côte, et cela n'est pas prêt de s'arrêter !

À la mi-mars de l’année dernière, le secteur du fitness, qui pèse 96 milliards de dollars, a été contraint de se tourner rapidement vers le fitness en ligne. Les gymnases et clubs de sport du monde entier ont fermé leurs portes et leurs membres ont alors ouvert leurs ordinateurs portables pour rejoindre les cours auxquels ils ne pouvaient plus assister en personne.

Déjà en pleine croissance, le marché mondial du fitness numérique devrait atteindre 27,4 milliards de dollars d’ici 2022, avec un taux de croissance annuel de 32,6 %. Une offre hybride d’entraînements à la demande et de streaming en direct aux côtés de services sur place se voit donc comme une nouvelle norme pour les salles de sport du futur.

Le streaming en direct a particulièrement redéfini la salle de sport telle que nous la connaissons, ouvrant la voie aux entreprises de ce secteur pour tenter d’offrir la même énergie et l’esprit de communauté d’une expérience en physique directement aux membres à domicile. Dans de nombreuses régions du monde, les cours diffusés en direct sur Facebook, Instagram live et Zoom ont remplacé les quatre murs habituels d’une salle de sport. Et vu l’engouement, ce n’est certainement pas prêt de s’arrêter, même lorsque les salles de sports rouvriront.

Pin It on Pinterest

Share This