Tout le monde a déjà entendu parler au moins une fois de Neverland, le parc d’attractions privé de Michael Jackson. Depuis le décès du « King of Pop » il y a cinq ans, nous n’entendions plus parler de ce paradis pour petits et grands. Aujourd’hui, il refait surface car il est sur le point d’être mis en vente. Pour les personnes intéressées, le bien est estimé entre 37 et 45 millions d’euros mais certains parlent déjà d’une acquisition possible aux alentours de 85 millions.

Parc d'attractions Neverland

«Je ne peux pas aller à Disneyland. Je ne peux pas sortir et marcher dans la rue. J’ai donc créé un monde à moi derrière mes portes. Nous avons des éléphants et des girafes, et des crocodiles, et toutes sortes de tigres et des lions»  avait expliqué un jour Michael Jackson

Pour revenir un peu en enfance et assouvir sa passion des parcs d’attractions, Michael Jackson acquit en 1998 Neverland. Petit à petit ce terrain proche de Santa Barbara (Californie) qui s’étend sur 1400 hectares deviendra mythique : cinéma, salles de jeux, jardins, zoo (avec éléphants, lions, girafes…), toboggans géants, piscine… et à l’époque, ce qu’il se faisait de mieux niveau high-tech ! Un véritable rêve pour les enfants mais aussi un refuge pour le chanteur…

Acheter le parc d’attractions de Michael Jackson

Neverland : parc d’attractions de Michael Jackson

Nerverland était connu pour son excentricité, par son envergure mais aussi malheureusement par les accusations de pédophilie intimement liées à ce lieu (même si le chanteur fut innocenté par la suite). Michael Jackson avait en effet pour habitude d’inviter des enfants dans ce parc et certains d’entre eux accusèrent le chanteur d’attouchements… Perquisitionné à de nombreuses reprises dans les années 1990/2000, ce parc magique sera abandonné par Michael Jackson et deviendra rapidement une véritable ruine. Par la suite, le chanteur décide en 2005 de quitter Neverland et en 2008, le fond d’investissement Colony Capital rachète le lieu à l’abandon pour 22 millions d’euros au Roi de la Pop. Le but ? Rembourser ses nombreuses dettes…

Acheter Neverland

Si toutefois vous souhaitez acquérir cet endroit étonnant et à la fois inquiétant, pensez à prévenir Valérie DAMIDOT. En effet, malgré une rénovation récente, un petit coup de jeune semble être obligatoire et pour information,  l’entretien annuel vous reviendra environ à 4 millions d’euros.