A l’aide de plusieurs scientifiques, James Hone de l’université de Columbia vient d’inventer la plus petite ampoule du monde. Et si cette découverte permettait de révolutionner la lumière et le monde high-tech ?

ampoule la plus petite du monde

Pour simplifier, la plus petite ampoule du monde est en réalité des filaments de graphène microscopiques chauffés à une très haute température entre deux électrodes. Cette opération permet d’obtenir une lumière extrêmement puissante.

« Nous avons construit la plus petite ampoule du monde » – James Hone – Université de Columbia

Le graphène, découvert il y a une dizaine d’années, semble décidément nous réserver encore de nombreuses surprises. Au centre de cette découverte, ce matériau bidimensionnel est composé d’atomes et de carbone et il s’obtient à partir du graphite. Dans le futur, le graphène semble être en bonne voie pour révolutionner le high-tech du fait qu’il est presque transparent et aussi bon conducteur que le cuivre.

graphène

Pour le moment, il n’est pas évoqué le fait que cette découverte apporte de nouveaux dispositifs d’éclairage. En effet, cette innovation pourrait être utilisée uniquement en électronique pour la fabrication de circuits imprimés utilisant des signaux optiques à la place du courant électrique. Nous pouvons également espérer que cette nouvelle technologie permettra également de fabriquer des nouveaux écrans souples.