Pour aller au plus simple, le spam est un email indésirable. Cette communication électronique non sollicitée peut être anecdotique mais elle est quelques fois aussi très intrusive, surtout quand on en reçoit des dizaines par jour… et malheureusement, c’est de plus en plus le cas ! Alors comment faire dans cette situation ? 

Spam : 80% du traffic mondial des emails !La plupart du temps, le spam a un but publicitaire : à la base très ciblé sur le porno, les médicaments miraculeux (et oui, il paraît qu’une pilule permet de doubler la taille de votre sexe…) et les casinos en ligne, il s’est petit à petit généralisé à l’intégralité des thèmes disponibles sur Internet. Aujourd’hui, vous en recevez pour tout et n’importe quoi mais le pire c’est que désormais, une technique est même dangereuse…

Nous parlons ici du « phishing » (ou « hameçonnage ») où dans cette situation, le destinataire est totalement trompé… En effet, l’émetteur du spam va tout simplement recréer un email de la banque du destinataire ou pourquoi pas des impôts, de la CAF, etc. Le but est simple : aller à la pêche aux informations confidentielles. Le pirate peut donc chercher à récupérer vos mots de passe, vos identifiants mais également votre numéro de CB !

Cette escroquerie explose sur la planète et malheureusement, il est très difficile de la combattre car, même si l’une d’entre elles est démantelée, il suffit de quelques jours pour qu’une autre la remplace. Si toutefois cela arrive et que par la suite, des retraits frauduleux apparaissent sur votre compte bancaire, prévenez votre banque immédiatement ! Celle-ci procédera à l’annulation de votre CB mais lancera également une procédure pour vous rembourser (le délai légal est d’un mois selon l’article L. 132-4 du Code monétaire et financier). Seulement les retraits ? Non ! Peu de personnes sont au courant mais la banque se doit de vous rembourser également tous les frais inhérents à la fraude : frais de découvert, incidents de paiement, création d’une nouvelle carte, etc.

Spam

Combattre les spams par un logiciel anti-spam ?


Quand un particulier se contentera du filtre de sa messagerie ou au pire, d’un logiciel gratuit, les entreprises elles, ont le devoir aujourd’hui de se protéger pour éviter toute attaque ayant des conséquences pouvant être très rapidement dramatiques.

Il existe pour les entreprises de nombreux logiciels spécialisés mais attention car certains sont très bons, d’autres totalement inefficaces ou presque.

« Le spam coûte en moyenne 300 euros par employé et par an » – Etude menée par l’université d’Amsterdam – Source : Journal du Net

Nous nous sommes arrêtés aujourd’hui sur Altospam. Une solution très efficace et performante qui étonne par sa simplicité d’utilisation : aucune installation, administration, paramétrage ou maintenance ! Avec ce logiciel, c’est plus de 99% des spams qui seront bloqués… mais en plus des courriers indésirables, il saura repérer les virus mais également les tentatives de phishing.

Altospam élimine le spam avant même qu’il n’arrive sur votre serveur de messagerie.

« Les structures qui ont 5000 utilisateurs d’e-mail mais pas de stratégie antispam perdent en moyenne chaque jour 10 minutes par utilisateur final et, pour chaque membre de l’équipe informatique, 43 minutes » – IDC – Source vnuet.fr

Altospam est destiné aux entreprises (autant les grandes structures que les PME) possédant au moins un nom de domaine. Avec ce service totalement disponible en français, le serveur de messagerie sera donc totalement sécurisé grâce notamment à 15 technologies anti-spam mais également 5 anti-virus : un anti-relayage, un anti-scam, un anti-phishing, un anti-pub, une protection contre les attaques par déni de service… Bref, une sécurité totale et tout cela avec une très haute disponibilité de votre service de messagerie.

Pour information, il est possible de tester le logiciel pendant 15 jours. Sachez qu’Altospam est leader du marché depuis 2002 et plus de 3500 structure ont adopté ce service à ce-jour.