Amazon vient d’ouvrir son premier supermarché sans caisse à Seattle aux Etats-Unis. Nommé Amazon Go, le magasin est bardé de capteurs, caméras et différentes nouvelles technologies. Un concept de magasin autonome totalement révolutionnaire !

Amazon Go

Décidément, Amazon fait beaucoup parler de lui. Après le dépôt récent d’AmazonTube qui a fait énormément de bruit, voici que la firme de Jeff Bezos lance officiellement Amazon Go, le premier magasin autonome du monde. A la base, celui-ci a été réservé uniquement aux employés du géant du e-commerce pendant une longue période pour permettre au groupe de réaliser des tests et corriger certains bugs. Depuis, le groupe a finalement ouvert son supermarché (ou plutôt sa supérette) du futur au grand public depuis lundi.

Situé à Seattle aux Etats-Unis, le succès est au rendez-vous depuis l’ouverture avec une foule qui ne désemplit pas. Il faut dire qu’avec Amazon Go : « pas de files d’attente, pas de paiement, pas de caisse ».

Amazon Go : comment ça marche ?

Le principe est très simple. Avant tout, vous devez télécharger et ouvrir une application gratuite. A votre arrivée dans le magasin, vous devez scanner votre téléphone sur le portique d’entrée. A partir de ce moment, tous les produits que vous prenez dans votre caddie sont ajoutés à une liste de course virtuelle sur votre smartphone.

Amazon Go : premier magasin autonome du monde

Au moment de sortir du magasin, votre note est finalisée et envoyée par e-mail et le montant lui, est directement débité sur votre compte.

Ce concept révolutionnaire divise et on peut comprendre pourquoi. Amazon Go peut être considéré comme un véritable bijou technologique permettant de supprimer de nombreuses contraintes pour le consommateur mais est-ce également une menace pour le marché de l’emploi ? L’avenir nous le dira. Nous sommes plus à dire que la société évolue et que les supermarchés comme nous les connaissons semblent être de plus en plus à bout de souffle (cf. l’actualité récente de Carrefour par exemple), d’où une évolution obligatoire du secteur. Cette innovation est aussi le moyen pour Amazon de faire bien entendu parler de lui mais aussi de récolter désormais de nombreuses informations sur les habitudes de ses clients, à la manière de son site de e-commerce. Une aubaine donc dans une société où les données valent chères, très chères…