La nouvelle vient de tomber : Apple vient de racheter l’application de reconnaissance musicale Shazam. Quand pour certains, ce rachat est évident, d’autres se posent des questions. Alors pourquoi la firme à la pomme croquée est intéressée par la reconnaissance musicale ? Éléments de réponse.

Shazam

Ce lundi, Apple vient de confirmer l’acquisition de l’application de reconnaissance musicale Shazam. Le montant de la transaction est estimé à plus de 400 millions de dollars.

Si toutefois vous vivez dans une grotte et que vous ne connaissez pas cette application, sachez qu’il s’agit d’une des applis les plus populaires du monde du fait qu’elle permet d’identifier des musiques très simplement. En d’autres termes, si vous cherchez le nom d’une chanson ou le nom de son chanteur, il suffit de faire écouter quelques notes à Shazam et quelques secondes après, le résultat apparaît.

De plus, l‘application s’est étoffée au fil du temps en proposant d’autres fonctionnalités comme les paroles de chansons, un réseau social permettant de découvrir la musique que les artistes découvrent eux-mêmes, etc.

Shazam : pourquoi racheter l’application ?

Avant tout, vous ne le saviez peut-être pas mais Apple et Shazam sont partenaires depuis déjà un certain temps. En effet, la société de Cupertino reversait jusqu’à présent une redevance à l’application permettant à celle-ci de proposer l’achat de la chanson reconnue directement sur iTunes. Aussi, vous ne le saviez peut-être pas mais Siri était déjà capable de reconnaître une chanson grâce à… Shazam. Ce rachat est donc une belle façon pour Apple de contrôler un peu plus son processus d’achat mais aussi la connaissance de ses utilisateurs, mine d’or du 21ème siècle.

écouter musique

« Apple Music et Shazam sont un choix naturel, partageant une passion pour la découverte musicale et offrant de grandes expériences musicales à nos utilisateurs » – Apple

De plus, Apple n’a jamais caché son envi de rattraper son retard concernant Apple Music vis à vis de ses concurrents comme Spotify, Deezer, Qobuz, Google Play Music, Amazon Music et les autres. Quand on sait de plus que le streaming musical est désormais l’avenir du marché de la musique, on comprend mieux ce rachat. En effet, en y réfléchissant, Shazam est un véritable bijou car connu mondialement, ce service bénéficie d’une technologie sans faille et d’une expérience redoutable dans le marché de la musique depuis 1999. Elle permet également de connaître les futures tendances car les utilisateurs cherchent en priorité les titres qu’ils découvrent et qu’ils apprécient. Un véritable radar des tendances donc qui pourrait être facilement incorporé à Apple Music pour proposer avec un temps d’avance par exemple les tubes de demain.

Apple Music logo

Enfin, Apple a indiqué de manière très évasive avoir « des plans passionnants en magasin ». On peut donc imaginer que ce rachat n’est vraiment pas anodin et qu’il se fige dans une stratégie globale.