Nous sommes en novembre 2013, dans un café, au Canada, et le premier distributeur de bitcoins vient de voir le jour. Il s’appelle Robocoin et ses deux pères, Mitchell Demeter et Jackson Warren, en sont très fiers. Ils ont pensé à toutes les attaques possibles et imaginables et en sont certains : leur bébé est fiable et va être un grand succès. Oui mais voilà, au pays des génies de l’informatique, on en oublie parfois les choses les plus bêtes…

Robocoin, comment ça marche ?

Cash Robocoin

L’idée est géniale. Plutôt que de passer en ligne, ce distributeur vous permet de convertir votre cash en bitcoins, la fameuse monnaie virtuelle. Pas besoin de carte de crédit ni même de compte bancaire, il vous suffit d’insérer vos billets dans la machine, et celle-ci vous donne en échange des liens Internet pour récupérer vos bitcoins. Montant de la transaction : 7% de la somme échangée.

Le succès est immédiat pour les deux compères canadiens. Tranquillement installés dans leur bureau, ils peuvent voir les sommes échangées depuis le Robocoin, installé dans le café en face. Les montants sont colossaux. On parle d’environ 1 million de dollars en un mois, soit 70 000 $ de C.A. générés grâce aux 7% de taxes.

Robocoin café

Réputée inviolable, la machine remporte l’adhésion de nombreux clients et fait grand bruit dans le monde de la high-tech. Le très réputé magazine Wired y consacre un article, la présentant comme une étape historique dans la vie de la monnaie virtuelle.

Et là, c’est le drame…

Robocoin, comment ça se pirate ?

Nous sommes toujours en 2013, et Robocoin coule des jours paisibles dans son café. Mitchell Demeter, un des fondateurs, analyse les statistiques de la journée. Une donnée l’interpelle : 15 transactions de suite ont été abandonnées, et ce sans trace d’un quelconque bug de Robocoin. Demeter décide donc d’aller voir ce qui se passe dans le café…

La machine est toujours en place. Seulement, à la table d’à côté, un homme équipé d’un simple ordinateur portable a installé une affiche : « Ne payez plus de taxes sur vos transactions ! »

Robocoin

Le principe est simple : au lieu d’insérer votre monnaie dans la machine, ce qui vous coûtera pour rappel 7% de votre transaction, vous la donnez de la main à la main à cet « entrepreneur ». Celui-ci annonce des taux de transaction bien plus bas (environ 0.5% selon les dires), et il arrivait donc à séduire de nombreux clients…

Une fois la monnaie dans sa poche, l’homme achetait des bitcoins en votre nom et vous transmettait les liens Internet. Comme Robocoin en somme, mais en moins cher !

Pour contrer le phénomène, les deux canadiens ont été forcés d’embaucher une sorte de « vigile », payé 12$ de l’heure. De quoi contrer le Business Plan de Robocoin ? Pas du tout ! Deux nouvelles machines sont prévues, une à Calgary et l’autre à Singapour, et chaque Robocoin coûte 19.000$ (humain non inclus :)).