Comme d’habitude, Apple n’a pas montré le bout de son nez au Mobile World Congress qui s’est terminé il y a quelques jours à Barcelone. Ils n’étaient d’ailleurs pas présent non plus au CES de Las Vegas. Eh oui, la firme à la pomme croquée nous a habitués à organiser ses propres événements. Il semble néanmoins que la firme de Cupertino fasse parler d’elle au salon de Genève dans quelques jours avec son système CarPlay destiné aux voitures. Et si Apple avait pris de nouvelles résolutions pour 2014 ?


Carplay : quelles utilités ?

Apple vient d’envoyer un communiqué confirmant l’arrivée du système d’exploitation CarPlay destiné aux voitures. L’idée n’est pas nouvelle, nous vous en parlions déjà il y a quelques temps. Pour résumer, celui-ci devrait embarquer plus ou moins tous les services d’iOS 7.

CarPlay permettra par exemple de gérer les appels entrants et les SMS ou encore d’utiliser Apple Plans comme véritable GPS. De plus, il sera possible de contrôler votre musique à partir d’un appareil Apple ou pourquoi pas avec Spotify ou encore Beats Radio. De nombreuses applications tierces proposeront par la suite des services spécifiques. Le système de reconnaissance vocale Siri, très peu utilisé en tout cas en France, pourra devenir la clef de voûte de CarPlay permettant d’offrir aux conducteurs une expérience totalement inédite.

 

Carplay : date de mise en service ?

Apple vient d’annoncer un partenariat avec 18 constructeurs automobile dont PSA (Peugeot – Citroën). Ouf… il semble donc que la France n’ait pas été oubliée… En croisant les informations dont celles du célèbre Financial Times, il semblerait que les premières modèles Volvo, Ferrari ou encore Mercedes-Benz équipés du système CarPlay soient dévoilés au salon automobile de Genève qui se déroulera du 6 au 16 mars. De plus, CarPlay sera bientôt disponible officiellement grâce à une mise à jour d’iOS dans quelques jours et nous pouvons imaginer la commercialisation des premiers modèles courant 2014.

 

Carplay : pourquoi un tel choix ?

« La voiture est en train de devenir l’appareil mobile ultime » – Cabinet Gartner

Pour rappel, les géants de la high-tech sont déjà présents sur ce secteur.  Nous pouvons donner l’exemple de Microsoft et de son partenariat avec Ford ou encore de Google, également engagé sur de nombreux projets allant de la voiture connectée à la voiture totalement autonome. La société de Mountain View vient d’ailleurs de signer, début janvier lors du CES 2014, un partenariat avec le constructeur Audi.

En investissant dans le secteur de l’automobile, Apple se diversifie et intègre donc un marché très intérressant. En effet, même si « le marché européen reste sombre » selon Max Warburton, analyste chez Bernsteines, les ventes mondiales de véhicules devraient connaître une hausse entre 3,4 et 5% en 2014 (PrévisionsIHS et LMC Automotive).

De plus, comme l’indique le Cabinet Gartner, « La voiture est en train de devenir l’appareil mobile ultime ». En effet, l’automobile permettrait à Apple de se diversifier horizontalement permettant un élargissement de son activité en restant en liaison avec son domaine de compétence initial et donc sans réelle prise de risque. Cette annonce semble donc être logique et permettra à Apple d’ouvrir une porte supplémentaire pour la vente de ses produits.