Déjà évoqué il y a quelques années, le projet de smartphone fabriqué par Amazon refait surface en cette rentrée, déjà très agitée sur le secteur high-tech. Ne cherchez pas ici une quelconque rupture technologique, car la révolution pourrait bien être commerciale : ce smartphone serait gratuit !

Smartphone Amazon : rumeur ou réalité ?

Pas de nom, pas d’image, pas de déclaration rocambolesque, simplement une annonce faite par Jessica E.Lessin, ancienne journaliste du Wall Street Journal. Selon cette dernière, la firme de Seattle songerait à venir bouleverser le marché des smartphones, encombré et dominé par Apple et Samsung qui se livrent une guerre technologique à grand coup de brevets. Loin de pouvoir rivaliser sur ce terrain, Amazon compte bien s’appuyer sur ce qui a fait de lui le groupe de e-commerce le plus puissant du monde. C’est donc en repensant totalement la façon de gagner de l’argent avec un téléphone que Jeff Bezos, CEO d’Amazon, semble avoir eu cette idée folle : proposer un smartphone gratuit !

Ce modèle économique a déjà fait ses preuves avec la Kindle Fire, leur tablette « low-cost » : ce n’est pas la vente du terminal qui rapporte de l’argent, mais la vente de contenu (livres, musiques, applications). Pour être appliqué à un smartphone, ce modèle nécessite d’être légèrement revu pour être rentable. Ainsi, Amazon pourrait réserver cette offre aux membres Premium de leur site, moyennant donc un abonnement annuel de 49$. Peu cher payé pour un smartphone lorsque l’on sait que leur durée de vie moyenne est de deux ans !

Smartphone Amazon : ne rêvez pas !

Amazon n’est pas un groupe de bénévoles à but non lucratif. Si la vente de contenu couplé à l’abonnement permettrait d’assurer un revenu régulier, rien de tel qu’un peu de publicité pour rentabiliser définitivement le projet : et c’est là son principal point noir. L’opportunité serait belle pour les annonceurs, voir leurs pubs s’afficher sur les smartphones de milliers (millions?) d’usagers, avec un ciblage très précis et donc une meilleure efficacité. Mais quel enfer pour les clients ! Personne n’imagine aujourd’hui être à ce point pollué par de la publicité aussi intrusive. Tout comme l’ensemble du projet, tout cela repose pour le moment sur des rumeurs et rien n’a été confirmé, mais cela pourrait bien constituer un véritable frein à la réussite du smartphone.

Un autre frein, et pas des moindres, se dresse devant Amazon. Il est aujourd’hui impossible de créer un smartphone de toute pièce sans faire appel aux géants en place. Que ce soit pour l’appareil en lui-même ou le système d’exploitation, vous devez travailler main dans la main avec Google, Samsung, Apple et consort. Et faisons-leur confiance pour mettre des bâtons dans les roues d’Amazon ! A l’instar de Free sur le marché de la téléphonie, l’arrivée d’une offre low cost pourrait perturber les stratégies des puissances en place, qui reposent essentiellement sur le credo du « toujours plus de technologie pour un prix toujours plus haut ». Par la même occasion, et si elles se confirment, la rumeur du smartphone d’Amazon pourrait tuer dans l’oeuf l’autre rumeur d’un iPhone 5C, d’entrée de gamme.

Smartphone Amazon et … 

La tablette Kindle Fire utilise une version modifiée d’Android, qui remplace les applications de Google par celles d’Amazon, dont le PlayStore, lui permettant ainsi de générer des revenus additionnels. L’affaire n’est pas aussi simple sur smartphone compte tenu de l’accord passé entre Google et tous les constructeurs. En effet pour fonctionner sur Android, il faut être homologué par les Californiens, et donc ne pas représenter un trop gros danger. Le flop du « Facebook Phone » démontre bien que sur ce marché il ne suffit pas d’avoir un nom, il faut avoir des alliés.

ARTICLE 39 - AMAZON KINDLE

Vers qui pourrait se tourner Jeff Bezos ? Ce pourrait bien être Xiaomi, acteur du marché chinois, dont la stratégie ressemble en tout points à celle d’Amazon : vendre des smartphones avec une marge nulle, et gagner de l’argent sur la vente de contenu. Cette stratégie a été payante dans tous les marchés émergents, dont le pouvoir d’achat des habitants ne permet pas de s’équiper du dernier iPhone : +43% de ventes en 3 ans. Cependant, l’effet pourrait être contraire sur les marchés matures tels que l’Europe ou les États-Unis. Le Facebook Phone, vendu seulement 99 cents avec un abonnement, a aussi montré qu’en dessous d’une certaine somme, l’usager craint d’acheter un produit de mauvaise qualité et préfère « investir » dans une valeur sûre.

Smartphone Amazon : Apple et Samsung doivent-ils trembler ?

Beaucoup de bruit pour un smartphone dont on ne connaît pour ainsi dire pas grand chose : pas de « prix », pas de visuel, pas de date de sortie… Attendons donc une éventuelle confirmation avant de nous prononcer sur la réussite ou non d’un tel projet. Ceci étant, Amazon semble être un des seuls acteurs en mesure de révolutionner un marché qui tourne en rond depuis quelques années.

Cohérent vis à vis de l’image du groupe de Seattle et des attentes du marché, ce smartphone gratuit pourrait donc bien être un formidable moteur, obligeant les acteurs en place à une prise de risque en terme d’innovations pour enfin justifier les écarts de prix…