Google prépare activement la sortie de ses lunettes connectées (Les Google glass) en 2015.  Jusqu’à présent centrée sur les fonctionnalités, la firme de Moutain View souhaite désormais vouloir s’attaquer au design avec l’annonce cette semaine d’un partenariat avec le groupe italien Luxoticca propriétaire notamment de la marque Ray-Ban.

Google glass

Google glass : L’alliance de la mode avec la technologie

Pour le moment au stade de prototype (une seule branche liée à un petit écran rectangulaire), Google devrait créer l’événement en 2015 avec la sortie de ses lunettes interactives et élégantes, les Google Glass. Après avoir indiqué travailler sur des éventuelles montures adaptées à des verres correcteurs et solaires, voici que le géant américain annonce avoir signé un partenariat avec Luxottica pour le design et la distribution. Le nom ne vous dit peut être rien mais sachez qu’ils sont propriétaires notamment des marques Ray-Ban et Oakley (celles qui intérressent dans un premier temps Google) mais aussi Persol, Ferragamo, Chanel, Versace, Prada, Vogue, DKNY ou encore D&G. Selon Luxottica, le projet doit permettre d’élaborer des lunettes qui puissent être vécues avec sérénité, facilité et légèreté et possédant de véritables bénéfices.

Ce partenariat « unit l’une des firmes à la pointe de l’innovation hi-tech avec une des plus belles entités dans le domaine du design, de la créativité et de la sensibilité aux besoins des consommateurs » – Andrea Guerra – Patron de Luxottica

Google glass

Il semble que le côté « geek » des Google glass ne plaisent pas entièrement à la firme de Moutain View… Il faut dire que, logiquement, le géant américain souhaite plaire au plus grand nombre et non à une sphère de passionnés. Ce choix stratégique semble donc logique pour l’accessibilité de leur innovation : allier les nouvelles technologies à un design classique et à des marques rassurantes, quoi de mieux pour attirer le grand public. Côté distribution, rappelons nous que fin 2013, le Wall Street Journal annonçait déjà un partenariat avec le réseau d’opticiens américains VSP Global. Il est certain que pour toucher le plus grand nombre, vendre ses Google glass en magasins et chez des professionnels du secteur semblent la meilleure manière de communiquer et de rassurer les futurs utilisateurs. Terminé donc le microcosme « geek » !

« 2015 sera l’année du tournant commercial pour ce projet. Nous y travaillons déjà aux États-Unis, en Italie et en Chine, avec des équipes formées à 75 % d’Italiens » Andrea Guerra – Patron de Luxottica

Ce partenariat est une excellente nouvelle pour Google mais également pour le groupe Luxottica qui peut clairement attendre de grandes répercussions positives sur leur image mais également sur leur business. Pour rappel, le choix stratégique du groupe italien en 2007 d’intégrer le marché chinois avait totalement boosté leur business.

(Crédit photo slider : The Verge)