Google Now, c’est la toute nouvelle application disponible sur Android et iOS. Sur le papier, le principe est simple, et très séduisant. Sans même que vous ayez à lui demander, Google va vous proposer du contenu en adéquation avec votre activité quotidienne. Comment ? Simplement en utilisant toutes les informations contenues dans votre smartphone ! Gênant ? Petit tour d’horizon de ce nouveau Big Brother.

Ce n’est un secret pour personne (du moins nous l’espérons) : Google utilise les données que vous rentrez dans son moteur de recherche pour vous proposer des solutions adaptées. Ainsi, votre recherche à propos du nouvel Ipad permet à Google de vendre de l’espace publicitaire à des sites de e-commerce qui, se succédant dans les bannières, vous proposeront tous des tablettes au meilleur prix.

Cette pratique, déjà un peu limite en terme de respect du cadre privé, n’est rien en comparaison de l’analyse de vos mails. Car oui, si vous avez un compte Gmail (comme plus de 425 millions de personnes en 2012), vous avez sans doute remarqué la colonne de publicité située à droite de votre boîte de réception. Ces annonces, particulièrement ciblées, se nourrissent du contenu de vos mails pour tomber juste. Alors là, c’en est trop ! Oui, mais vous n’avez pas encore vu Google Now…

Google

Nous vous parlions il y a peu de temps des algorithmes prédictifs. Ces méthodes de calcul, utilisées notamment par la Bourse américaine, permettent de prédire avec une incroyable précision l’avenir, se nourrissant des données échangées sur Internet. Ce que propose Google Now, c’est l’utilisation de ces mêmes algorithmes à des fins personnelles, avec des données personnelles.

« Toujours un temps d’avance avec Google Now ». C’est la promesse de l’application. Sur le papier, Google Now permet donc de passer un cap. Avant, vous deviez demander à Google ce que vous cherchiez : quel est le résultat de votre équipe de football préférée ? Combien de temps de transport jusqu’à votre prochain rendez-vous ? Avec l’application, c’est fini ! Vous recevrez une notification en cas de but de votre équipe, et le temps de transport sera intégré dans le rappel de réunion. Mais où Google va-t-il chercher tout cela ?

GOOGLE NOW CARDS

Votre smartphone regorge d’informations très personnelles : vous avez sûrement installé l’application de votre équipe préférée, ou du moins activé les notifications de leurs résultats via un journal sportif. Vous utilisez certainement avec récurrence une application de transport en commun, et la géolocalisation est toujours activée sur votre terminal, de jour comme de nuit. Prenez toutes ces informations, mélangez les, passez les dans l’algorithme, et vous êtes en mesure de devancer les attentes de l’utilisateur. Génial ? Oui, si l’on est prêt à accepter la publication de nos données personnelles.

Deux points négatifs pourraient en effet ressortir de cette application. A trop mélanger les données personnelles, on risque de voir surgir quelques notifications non désirées  : souhaitez-vous réellement recevoir une alerte « 15 minutes de trajet prévues pour rejoindre Natasha » quand vous embrassez votre femme avant de partir en réunion ? La nouveauté, c’est donc que les alertes ne vont plus seulement se nourrir d’informations « classiques », mais vont tout recouper : SMS, mails, applications, historique de localisation…

GOOGLE NOW IPHONE IPAD

Pour monétiser cette application, Google améliorera les informations transmises aux annonceurs publicitaires. Ainsi, en passant à proximité d’un restaurant, vous recevrez une notification vous rappelant que vous n’avez toujours pas réservé de table pour votre prochain dîner ! Sur la notification, un lien permettant de réserver dans cette établissement, et donc de rémunérer Google via cette publicité ultra-ciblée… Et aussi ultra-intrusive !

Même si, comme pour toute notre activité sur Internet, il est possible de garder nos secrets grâce à certains réglages, le spectre du scandale de la NSA dénoncé par Edward Snowden flotte au dessus de cette application. En effet, n’oublions pas que lorsque vous installez ces logiciels sur vos terminaux, vous en acceptez automatiquement les conditions générales. Et ne nous mentez pas, personne ne les lit ! En installant Google Now et en lui autorisant l’accès aux données de votre smartphone, vous permettez au géant du web de collecter et d’utiliser toutes vos informations. A quelle fin ?

Sous couvert d’amélioration de notre quotidien, Google Now est donc un formidable levier de croissance pour la firme de Mountain View. Revente de données à des annonceurs, meilleure connaissance de vos habitudes de consommation, alimentation de l’algorithme par vos données personnelles… C’est tout bénéfice pour Google ! Notre conseil, ne vous jetez pas sur Google Now, et si vous faites le test, prenez le temps d’affiner vos réglages de confidentialité ! Pour information, et si vous n’avez pas fait la modification par vous-même, Google + peut désormais utiliser votre photo de profil dans leurs publicités… Pardon ? Vous ne l’aviez pas lu dans les conditions générales ? 🙂

(Séance de rattrapage : dans les paramètres de votre compte Google +, il faut décocher la phrase « Based upon my activity, Google may show my name and profile photo in shared endorsements that appear in ads ».)

Êtes-vous prêts à dévoiler le contenu de votre smartphone pour quelques secondes de gagnées ?