Le saviez-vous ? Sur 10 inventions, une seule réussit… Samuel West, Docteur en psychologie du travail originaire de Californie, a décidé de collectionner tous ces produits ratés pour en créer un musée, le musée de l’échec. Pour le moment ? Un peu plus de 50 flops !

flops commerciaux

Vous pourrez voir de nombreux bides et flops commerciaux dans le musée de l’échec exposés dans la ville d’Helsingborg en Suède. Et ne croyez pas qu’il s’agit de produits farfelus mis sur le marché par des marques inconnues… Pas du tout !  Vous y trouverez des marques comme Apple, Bic, Colgate, Nokia, Samsung…

échecs commerciaux

Le but du musée des inventions ratées ? Rassembler tous ces produits et tenter de comprendre les raisons de leur échecCoca Cola Blak au goût café discutable, Nokia N-GAGE ou le mariage raté entre la console de jeux et le smartphone, Apple Newton : une tablette certainement sortie trop tôt en 1993 tout comme le Zune de Microsoft, un concurrent de l’iPod, une eau de toilette Harley Davidson, des lasagnes… Colgate, du Ketchup Heinz vert, un stylo Bic for Her (pour femmes), un jeu de société Donald Trump ou encore les fameuses Google Glass… Bref, les exemples ne manquent pas !

Mauvaise ergonomie ? Erreur de cible ? Inadéquation entre l’image de la marque et le produit ? Mauvaise lisibilité du marché ?… Tous ces produits n’ont pas eu de succès auprès des consommateurs pour des raisons multiples…

“L’innovation requiert des échecs. Si on a peur de l‘échec, on ne peut pas innover. Je veux encourager les entreprises à mieux apprendre de leurs échecs et de ne pas les ignorer ou prétendre qu’ils n’ont jamais existé” – Samuel West – créateur du musée

bides commerciaux

Cette collection atypique n’est pas terminée compte tenu du nombre de produits ratés mis sur le marché. Une collection originale que nous vous invitons à découvrir si toutefois vous vous rendez en Europe du Nord.

Tweetez
Partagez
+1
Partagez
Enregistrer