Les ventes d’iPad s’essoufflent et l’iPhone 6 Plus ainsi que l’iPhone 6s Plus se sont mis à cannibaliser la tablette star d’Apple. Pour remédier à cela, Apple vient de dégainer son iPad Pro… Un nouveau format, des performances accrues et deux accessoires majeurs… Mais s’agit-il réellement d’une bonne opération pour la marque à la pomme croquée ?

apple ipad pro

iPad Pro : quoi de neuf depuis le 9 (septembre) ?

Première caractéristique qui saute aux yeux à la vue de l’iPad Pro, c’est son écran Retina. En effet, celui-ci arbore une diagonale de 12,9 pouces (soit 32,7 cm) au lieu des 9,7 pouces de l’iPad Air 2. Cela permet par exemple de splitter l’écran en mode paysage pour exécuter deux applications et cela très simplement.

ipad pro

A l’intérieur de la bête, une puce A9X 64 Bits « digne d’un ordinateur de bureau » permet à l’iPad Pro d’être presque deux fois plus rapide que son prédécesseur mais ce n’est pas tout ! Apple annonce avoir doublé les performances graphiques et équipé l’ardoise de quatre haut-parleurs avec gestion autonome du volume en fonction de la façon avec laquelle vous la tenez.

apple pencil

Enfin, Apple propose désormais en option un stylet ou encore une housse magnétique intégrant un clavier physique pour optimiser un peu plus l’expérience. Même si le stylet était moqué par Steve Jobs, on peut comprendre qu’il soit utile à quelques activités spécifiques comme la prise de notes ou bien entendu le dessin (prise en charge de la pression et de l’inclinaison). Pour information Apple Pencil est rechargeable en le branchant directement sur le port Lightning. Comptez tout de même 99 dollars pour cet accessoire supplémentaire. Concernant la housse magnétique intégrant un clavier (Smart Keyboard), l’accessoire sera facturé à 169 euros…

smart keyboard apple

L’iPad Pro sera vendu en novembre à partir de 799 euros pour le modèle 32 Go Wifi (+ 268 euros pour ajouter l’Apple Pencil ainsi que le Smart Keyboard). Vous l’aurez compris, cette tablette est destinée aux personnes souhaitant un objet au service de la productivité mais attention, l’iPad Pro ne peut pas encore se substituer à un ordinateur à 100%.