La Fédération internationale de l’industrie phonographique (Ifpi) vient de déclarer que le streaming musical a dopé les ventes mondiales de musique en 2015 : une première depuis… 1998 ! Une véritable revanche pour la musique en ligne qui, nous devons nous le rappeler, était jusqu’à présent très souvent regarder d’un mauvais oeil…

streaming musique

C’est dit. Comparé à l’année précédente, les ventes mondiales de musique ont augmenté de plus de 3% en 2015 atteignant 15 milliards de dollars. Cette hausse sensible et pourtant une première depuis près de vingt ans !

La musique dématérialisée est désormais devenue monnaie courante et pèse désormais 45% du chiffre d’affaires du secteur. Signe de cette mutation : la levée de fonds record effectuée par Spotify le 30 mars dernier pour un milliard de dollars… Certes, le géant suédois n’est pas encore rentable mais il doit redoubler d’efforts pour rester dans la course face aux concurrents comme Apple Music, Weezer, Tidal, Google Play Music, Rhapsody/Napster, Deezer… (En tout, pas moins de 400 plates-formes de musique numérique recensées !)

« Le streaming peut potentiellement recréer un âge d’or de la musique, avec plusieurs acteurs composant un paysage numérique qui profitera aux artistes, aux consommateurs et à l’industrie ». – John Rees – Vice-président en charge de la stratégie numérique de Warner Music

musique en ligne

Même s’il y a aujourd’hui un véritable optimisme dans le secteur, le combat ne fait que commencer notamment face au piratage… De plus, certains acteurs restent persuadés que la valorisation de la musique en ligne doit passer par une rétribution plus importante pour les auteurs et les artistes et que ce marché reste donc encore fragile.

Et vous, adeptes de quelle plateforme de streaming musical ? De notre côté : Apple Music même si malheureusement, des améliorations notables se font encore attendre…