Tout comme nous, vous entendez de plus en plus parler du bitcoin. Pourtant, cette crypto-monnaie peut paraître complexe car encore assez inconnue aux yeux du plus grand nombre. Mais alors quelles sont les bases du bitcoin ? Est-ce risqué d’acheter des bitcoins ? Comment acheter des bitcoins ? Notre but aujourd’hui est de vous expliquer le fonctionnement du bitcoin de manière simple et vous indiquez comment en acheter si toutefois vous voulez franchir le cap. Dans tous les cas, soyez rassurés : après la lecture de cet article, vous brillerez par vos connaissances à Noël auprès de papi Maurice et tonton Pascal.

Bitcoin

Qu’est-ce qu’un Bitcoin ?

Depuis 2009, le bitcoin (« bit » : unité d’information binaire et « coin » : monnaie) est une crypto-monnaie ou autrement dit, une monnaie virtuelle donc pas de pièce ou de billet. Contrairement à une monnaie « classique » qui est liée à un état et qui dépend d’une banque centrale, le bitcoin lui est indépendant. Sa régulation est faite par ce qu’on appelle la blockchain. Qu’est-ce que la blockchain ? Une technologie de stockage et de transmission d’informations transparente et sécurisée permettant une régulation coopérative. De plus, cette monnaie est anonyme. De ce fait, elle a longtemps véhiculé une mauvaise image car en plus de pouvoir acheter désormais toutes sortes de produits et services, le bitcoin permettait à la base d’acheter surtout sexe, armes, drogues… sur Tor, appelé aussi le Darknet.

Cryptomonnaie Bitcoin

 Quel est le fonctionnement du bitcoin ?

Pour vous aider à la compréhension, prenons l’exemple d’une transaction bancaire « classique ». Vous souhaitez rembourser 10 euros à un ami. Cela tombe bien, vous avez déjà son RIB sur votre accès bancaire. Il vous suffit donc de programmer le virement de 10 euros et de le valider. Aujourd’hui, le délai est plutôt rapide. Pourtant, votre transaction va être vérifiée par la banque : votre identité, celle de votre ami, le solde de votre compte et au final, de nombreuses informations…

Tirelire

Concernant le bitcoin, nous vous le disions : pas de banque centrale. Pourtant, il est important pour ne pas dire obligatoire que les transactions soient vérifiées. De ce fait, si vous souhaitez par exemple envoyer à un ami 10 bitcoins, la transaction sera également vérifiée mais ici par les millions d’utilisateurs composant la blockchain, et cela grâce à leurs ordinateurs… et non par une banque. Voilà pourquoi le bitcoin est appelé une monnaie décentralisée.

Alors que des personnes vérifient les transactions des bitcoins, ok. Mais quel est leur intérêt ? En effet, on peut comprendre qu’un passionné soit intéressé d’aider la communauté et d’utiliser une partie de la puissance de calcul de son ordinateur pour la vérification mais comment faire pour en attirer des millions et que le système soit fiable et stable ? La solution ? Les récompenser.

Bitcoins

En effet, ces personnes composants la blockchain sont appelées des « mineurs » car autorisées en échange à « miner » des bitcoins. Les « mineurs » vont donc toucher une petite partie des transactions validées mais aussi une partie des bitcoins créés chaque jour.

L’intégralité des transactions en bitcoins est visible sur le registre de la blockchain de manière transparente et anonyme.

Est-ce que l’achat de bitcoins est risqué ?

Vous avez certainement entendu parlé de la flambée récente du bitcoin. De là, vous vous êtes certainement posé des questions : pourquoi le bitcoin fluctue autant ? Est-ce risqué d’acheter des crypto-monnaies ? Est-ce que je dois déclarer mes bitcoins aux impôts ?

Et bien concernant sa fluctuation, c’est au final « assez simple ». Nous vous le disions au départ, les monnaies « classiques » sont contrôlées. L’euro par exemple est géré par la banque centrale européenne. Le bitcoin lui fluctue en fonction des achats et de ventes : si de nombreuses personnes achètent des bitcoins, sa valeur augmente. Au contraire, si de nombreuses personnes revendent des bitcoins, sa valeur diminue.

Malheureusement, ce n’est pas le seul facteur. En effet, il a été décidé à sa création de limiter son nombre à 21 millions. Pour le moment, nous sommes à environ 16 millions et il faudra encore un peu de temps pour arriver à « miner » l’intégralité de cette monnaie. De ce fait, contrairement à une monnaie classique, cette limitation a obligatoirement un impact sur sa valeur.

Concernant le risque, il est réel. N’oublions pas que ces crypto-monnaies sont récentes et que le fonctionnement est malgré tout encore en rodage. De plus, le fait que celle-ci soit virtuelle ouvre obligatoirement la porte au piratage. En effet, les banques classiques ont pour obligation de vous rembourser si toutefois vous vous faites voler votre CB ou si toutefois vous êtes piégé par une arnaque sur Internet par exemple. Avec le bitcoin, c’est plus compliqué. Imaginons que vous utilisiez un site Internet pour acheter des bitcoins… Si toutefois ce site est piraté, il sera difficile d’obtenir le remboursement et encore moins dans son intégralité.

Bitcoin cryptomonnaie

Acheter des bitcoins comportent donc des risques du fait que le piratage est possible malgré le chiffrement important et que de plus, on ne sait pas ce que deviendra le bitcoin dans les semaines, les mois et les années à venir.

Comment acheter des bitcoins ?

Est-ce que nous vous conseillons d’acheter des bitcoins ? Nous ne répondrons pas à cette question. D’ailleurs, si vous allez faire un tour sur différents sites spécialisés, vous vous rendrez compte qu’il n’y a pas de réponse universelle. Quand certains y voient une monnaie d’avenir et un placement rentable, d’autres le définissent comme une monnaie très risquée. Bon… notre réponse ne vous satisfait pas ? Dans ce cas, retenez une seule chose : le Bitcoin reste malgré tout une monnaie risquée et si toutefois vous voulez en acheter, retenez une chose, il vous est possible de tout perdre dès le lendemain !

Acheter des bitcoins

Malgré ce risque, vous voulez acheter des bitcoins ? Alors suivez le guide.

Pour investir cette fameuse monnaie virtuelle, il faut passer par un site Internet permettant l’achat des bitcoins comme Coinbase ou BitPanda (ou encore Binance ou YoBit pour les autres crypto-monnaies) mais sachez qu’il existe énormément de plateformes. Un petit tour sur Google vous aidera sachant que de nombreux sites font des comparatifs des places de marché pour bitcoins.

En arrivant, le service en ligne vous demandera immédiatement de vous inscrire avec différentes informations puis vous demandera pour la plupart du temps votre numéro de CB pour acheter des bitcoins avec votre carte bleue ou votre numéro de compte si vous préférez acheter des bitcoins avec un virement bancaire.

Il vous suffit ensuite de vous rendre sur la page permettant d’acheter des bitcoins et en rentrant le montant en euros que vous souhaitez investir en bitcoins, vous aurez immédiatement l’équivalent en crypto-monnaie. Nous vous l’avons dit un peu plus haut, sa valeur fluctue sans cesse. De ce fait, le montant indiqué en bitcoins sera celui du moment mais si vous y retournez quelques heures après ou un autre jour, ce montant sera certainement différent. A vous donc de surveiller le cours du bitcoin !

Sur les transactions, vous aurez des frais. Il est donc important de bien se renseigner avant de valider la transaction car chaque service en ligne est libre de choisir le montant de la commission et quand celle-ci est appliquée ou non.

Enfin, sachez que même si au début du bitcoin, la question de l’imposition ne se posait pas… Aujourd’hui, le côté fiscal est au centre des interrogations et nous avons une réponse à vous apporter : si vous souhaitez placer votre argent dans les bitcoins, vous devez obligatoirement déclarer au fisc vos plus-values ou moins-values, c’est dit. Si par contre, vous possédez des crypto-monnaies mais que vous ne les utilisez pas, alors : rien à déclarer.

Pour finir, sachez qu’il est très important de sécuriser ses bitcoins (avec la Ledger Nano S par exemple) et que nous ne vous recommandons donc pas de laisser votre argent sur le service en ligne. Pour cela, il existe plusieurs méthodes. Si cela vous intéresse, merci de l’indiquer dans les commentaires, nous réaliserons un autre article. Sinon, n’hésitez pas à faire des recherches sur Internet pour créer un wallet (portefeuille). Enfin, sachez que si vous voulez investir dans d’autres crypto-monnaies, le bitcoin n’est pas la seule monnaie virtuelle. En effet, vous pouvez aussi acheter des Ethereums, acheter des Litecoins, acheter des Bitcoins cash, acheter des IOTAs, acheter des Ripples, acheter des Dashs, etc.

Si tu souhaites savoir comme stocker et sécuriser tes bitcoins ou autres altcoins, n’hésite pas à lire notre article consacré à ce thème !

Cet article a été rédigé de manière 100% indépendante. Tous nos conseils sont donc transparents et sont le fruit de notre expérience ainsi que de recherches approfondies. Cela dit, certains liens dans cet article sont des liens d’affiliation. Aucune inquiétude, cela ne change rien pour vous mais permet de soutenir notre travail et souvent, vous apportez quelques avantages également. Merci d’avance !