Il est devenu rare de ne pas entendre parler d’Amazon. Des plus probables aux plus folles, il faut dire que les rumeurs concernant le groupe de Seattle sont nombreuses. Nous nous souvenons par exemple de la livraison par drones, d’une éventuelle console de jeux ou encore d’un smartphone Amazon gratuit. Récemment, le géant du e-commerce s’est lancé dans la livraison de produits frais dans trois villes américaines (Los Angeles, San Francisco et Seattle). Aujourd’hui, la firme américaine semble vouloir s’attaquer aux télévisions avec… une box. Encore un coup de pub ou un projet bel et bien réel ?

Une future box TV Amazon ?

Selon le site Recode, Amazon prépare secrètement une box TV qui pourrait rentrer en concurrence directe avec l’Apple TV. Au programme, un accès à du contenu web, au service de VOD « maison » Amazon Instant Video ainsi qu’à leur boutique d’applications, Amazon App Shop permettant de personnaliser sa box avec des services spécifiques à la manière des applis de smartphone. Ce boitier tournerait sous Android ou plus précisément sur Fire OS.

Cette box TV offrira peut-être également un service de télévision en direct similaire aux bouquets de chaînes du câble (selon le Wall Street Journal) ainsi que la possibilité d’y faire tourner des jeux (d’où la rumeur de la console de jeux Amazon ?)… Tout cela reste encore flou mais si la rumeur est vraie, le déploiement de cet objet pourrait se faire dans un premier temps aux Etats-Unis courant Mars donc dans quelques jours.

Vingt ans après la création d’Amazon par Jeff Bezos, la société explose avec une croissance annuelle de plus de 20%. Aujourd’hui, la firme annonce 107 millions de références en France et rien ne semble les arrêter… même pas la Commission Européenne et la future loi « anti-amazon » (qui a d’ailleurs pris plusieurs mois de retard) interdisant le cumul de la remise de 5% sur le prix des livres associée à la gratuité des frais de port. Il faut dire que leurs axes stratégiques payent : politique de prix agressive, profondeur de leur offre, souplesse du service client, ou encore offre en constante évolution. Mais où s’arrêtera Amazon ?