La société Oculus VR vient de présenter la troisième version de son casque de réalité virtuelle : Crescent Bay (« DK3 »).

Nous n’avons jamais autant parlé de la réalité virtuelle. Il faut dire que ces casques un peu spéciaux commencent à intéresser de nombreuses sociétés mais aussi et surtout le grand public. Alors que Samsung a présenté récemment son masque Gear VR, la société Oculus VR rachetée il y a peu par Facebook vient de présenter le Crescent Bay. Après le DK1 et le DK2, place au DK3 et son lot de nouveautés. Croyez-nous, nous sommes loin d’avril 2013, départ du projet…

Crescent Bay

Le nouveau casque de réalité virtuelle Crescent Bay propose de régler pas mal de problèmes signalés avec ces prédécesseurs. En plus d’offrir plus de légèreté et une meilleure ergonomie, la société annonce une meilleure résolution (même si cela est encore flou, on parle de 2560X1440) et un meilleur taux de rafraichissement (90 Hz). De plus, ce masque intègre désormais directement des hauts parleurs mais aussi des capteurs permettant la reconnaissance de mouvements à 360 degrés.

Crescent Bay

Oculus VR annonce aussi le nouveau logiciel Oculus Audio ainsi qu’un partenariat avec Unity (et RealSpace 3D) permettant d’améliorer encore un peu plus l’environnement sonore mais aussi et surtout la spatialisation du son. Il explique en effet qu’il s’agit d’un point essentiel pour que l’expérience utilisateur soit optimisée.

Crescent Bay

Pour information, la société a également évoqué que la technologie « eye tracking » finirait certainement par intégrer l’objet. Aussi, ils ont souhaité rappeler que de nombreux partenariats voient et verront le jour dans le futur (Unreal Engine, Unity, Samsung…). Dans tous les cas, il y a encore du travail avant que la date de sortie et le prix soient enfin communiqués.