Les drones. Un sujet passionnant que l’on apprécie tout particulièrement chez Whim. Pourquoi ? Selon nous, nous ne sommes qu’aux prémices d’une utilisation généralisée de ces robots volants. Au delà des utilisations militaires, contestées et contestables, les possibilités qu’ouvrent les drones au niveau civil semblent infinies !

Gofor, société américaine basée à San Francisco propose un service innovant et allant dans le sens d’une vraie démocratisation des drones. Avec leur application mobile, vous disposez en effet d’un accès illimité aux drones de la société et pouvez leur demander à peu près tout ce qui peut être réalisé depuis le ciel : photo, surveillance, aide au stationnement…

Si l’anglais n’est pas votre tasse de thé ou si vous ne pouvez pas mettre le son (ça arrive quand on consulte Whim depuis son lieu de travail 🙂 ), voici ce que raconte la vidéo. Pour utiliser Gofor, il vous faut simplement télécharger l’application mobile sur votre smartphone.

Seconde condition, il vous faut habiter l’une des 5 villes couvertes par les drones de la société (San Francisco ou encore Los Angeles, pas de date de déploiement annoncée).

Gofor drone freeflight

A partir de là, c’est parti ! Vous aimez les longues balades en solitaire ? Vous pouvez demander à un drone de vous rejoindre pour vous ouvrir le chemin (et ainsi repérer des éventuels danger), ou pour immortaliser la vue au sommet grâce à une géolocalisation et la possibilité de prendre des clichés en HD. Une révolution pour vos selfies !

Une utilisation en voiture est aussi possible. Encore une fois pour repérer des éventuels dangers (ou des radars…), mais aussi pour vous réserver une place de stationnement ! Bref vous l’aurez compris, ces drones deviennent de réels compagnons, idéaux dans certaines conditions. Là ou ça se corse, c’est quand on commence à s’interroger sur le respect de la vie privée…

gofor iphone app 3

Les drones, si cool que ça ?

Imaginez que vous souhaitez aller au restaurant. Selon la vidéo, vous pouvez survoler le lieu avec votre drone, qu’il va reconnaître et connecter aux réseaux sociaux en croisant les informations de géolocalisation activées par les clients. En gros, vous pouvez savoir précisément qui est dans ce restaurant, l’âge moyen de la clientèle, etc.

Vous pouvez également surveiller vos proches en postant un drone à proximité de votre maison si vous sortez le soir en laissant vos enfants seuls par exemple. Dans ce cas, c’est pratique, mais qui vous empêchera d’aller espionner vos voisins à leur insu ?

Gofor Drone audio-monitoring

Pour le moment, les vols de drones sont toujours très règlementés aux Etats-Unis qui souhaitent garder la main mise sur ce qu’il se passe réellement dans leur espace aérien. Le projet, bien qu’intéressant, semble donc avoir du plomb dans l’aile avant même son lancement car il va se heurter d’une part à cette législation, et d’autre part aux défenseurs de la vie privée, sur les nerfs après les révélations d’Edward Snowden.

Chez Whim, et bien on ne sait pas quoi en penser ! Notre côté geek nous donne très envie de tester ces drones à la demande, mais nous ne restons pas insensibles au côté intrusif de ces espions volants. De plus, cette société reste très discrète, que ce soit en terme de développement, de prix ou encore de disponibilité. A suivre donc…