Cette année encore, le CES est l’occasion de découvrir de nombreuses innovations, avec pour cette édition 2014, un accent tout particulier sur un point nous concernant tous : la sécurité. Après les récentes affaires d’espionnage et la quantité toujours croissante de données personnelles contenues sur nos terminaux, mieux vaut assurer leur protection. Suivez le guide, Whim a sélectionné pour vous trois innovations majeures dans ce domaine.

YubiKey Neo : la clé connectée

Stina Ehrensvärd, CEO de Yubico, avait l’air un peu ringard lors de la présentation de sa clé, la YubiKey Neo. Oui, une clé USB, et alors ? Alors pour commencer, et aussi pour rassurer, tout cela est chapeauté par Google, qui a suivi de près le développement de cette nouvelle technologie.

Google-YubiKey-Neo

Cette clé fonctionne avec un protocole nommé U2F, et s’utilise de deux façons. Sur votre ordinateur, il vous suffit d’insérer votre Neo dans un port USB quand vous avez besoin de vous identifier. Le navigateur Chrome se lance, décrypte la clé et vous demande un code simple à 4 chiffres (une sorte de code PIN) pour accéder à vos données en toute sécurité.

Oui me direz-vous, mais je surfe la plupart du temps sur ma tablette ou mon smartphone ! Et bien Yubico a pensé à tout, et c’est le plus intéressant. La Neo fonctionne également « contactless », c’est à dire en approchant simplement la clé de votre appareil. Ici, c’est une application spécifique qui vous demandera votre code.

L’enjeu pour Yubico et Google est désormais de convaincre les concurrents et les autres navigateurs Internet d’intégrer cette technologie sur leurs terminaux. Leurs arguments : un gain de temps et une simplicité d’utilisation enfantine, le tout pour une sécurité maximale !

La YubiKey Neo devrait voir le jour fin 2014 pour un prix de 50$.

Synaptics : le Touch ID Apple, mais en mieux !

Si le marché de la lecture d’empreintes digitales n’est pas nouveau en soi, sa démocratisation s’est grandement accélérée depuis septembre et la sortie de l’iPhone 5s. Cette technologie va-t-elle pour autant envahir notre quotidien et mettre nos mots de passe au placard ?

Synaptics

Les capteurs annoncés par Synaptics au CES vont dans ce sens. Plus petits, et surtout pouvant prendre n’importe quelle apparence, ces lecteurs peuvent désormais être embarqués sur tous les supports ou presque. Ainsi, il ne prendra pas forcément la forme d’un bouton, comme sur l’iPhone 5s, mais pourra se cacher sous l’écran !

Synaptics ouvre donc le champ des possibles et semble en mesure de protéger n’importe quel objet par ses capteurs d’empreintes. Le Walter PPK de James Bond dans Skyfall n’était-il donc pas si futuriste que ça ?

Myris : la sécurité en un clin d’oeil !

Après le lecteur d’empreintes, EyeLock vous présente le lecteur oculaire ! Plus innovant, Myris a l’apparence d’une cercle de la taille d’une souris d’ordinateur, que vous connectez à votre ordinateur via USB (pour changer 🙂 ). A l’intérieur, un concentré de technologie qui vous permet de contrôler 240 points de votre iris, signature individuelle et inviolable par définition.

Myris

Une fois identifié, vous pouvez ouvrir votre session, mais aussi accéder à vos données protégées, etc. Le principal problème ? Une technologie plutôt fixe à l’heure du nomade et du sans fil, et surtout un délai de lecture de l’iris estimé à 15 secondes : une éternité ! (oui, on vous avait promis un clin d’oeil, on appelle cela une promesse marketing, fou non ? 🙂 ).

Cette méthode d’identification est pour autant très fiable. En effet, le risque d’erreur est très faible (de l’ordre de 1 sur environ 2000 milliards). La firme américaine nous rappelle d’ailleurs qu’« à l’exception du test ADN, la reconnaissance oculaire est le procédé d’identification le plus fiable ».

Myris annoncé pour la fin de l’année, nul doute qu’EyeLock travaille déjà sur de nouvelles versions, que l’on imagine facilement intégrées à votre smartphone ou tablette. De quoi faire regretter à Apple de s’être lancé tête la première dans le lecteur digital ? Possible, surtout que la rumeur est de plus en plus insistante concernant le Galaxy S5 : la future star du coréen pourrait être équipé d’un scanner d’iris.

Quelle protection pour demain ?

L’iris, la clé USB, les empreintes digitales, ou encore vos battements cardiaques , il va bien falloir faire un choix ! En effet, tous les terminaux ne vont pas pouvoir intégrer l’ensemble de ces technologies, et on ne voit pas trop la cohérence avec l’objectif de gain de temps s’il vous faut contrôler toutes les parties de votre corps pour accéder à votre boîte mail.

Faire ce choix, c’est le rôle de la FIDO Alliance, groupement de grands groupes, majoritairement américains et acteurs majeurs du marché des nouvelles technologies de sécurité : Microsoft, PayPal, MasterCard… Ce sont ces derniers qui vont donc, après quelques négociations et quelques arrangements, décider laquelle de ces innovations est assez sécurisante et universelle pour être appliquée à leurs sites.

Si l’on nous demandait notre avis parmi toutes ces technologies, voilà ce que serait notre classement, de la plus à la moins fiable :

  1. Myris
  2. Synaptics
  3. YubiKey Neo

Mais devinez quoi ? C’est bel et bien la clé USB de Yubico et son protocole U2F made in Google qui sont en passe de décrocher l’accréditation tant espérée. Pourquoi ? Nous avons peut-être oublié de vous dire que Google faisait partie de cette FIDO Alliance…

Quoi qu’il en soit, toutes ces technologies ont un seul but : sécuriser vos données et vous en faciliter l’accès. Pour autant, et avec une certaine ironie, nous laissons le mot de la fin à Sébastien Taveau de Synaptics :

« Si quelqu’un vous coupe le doigt, vous aurez de plus gros problèmes qu’avant. »

Et oui, il faut penser à tout en matière de sécurité…