Les imprimantes 3D sont en train de se développer à une vitesse folle… Aujourd’hui, c’est Coca-Cola qui annonce un partenariat avec 3D Systems (Dassault) et le chanteur will.i.am dans le cadre de la sortie de l’Ekocycle Cube, un concept d’imprimante 3D permettant de recycler les bouteilles en plastique du géant américain.

The Ekocycle Cube : une imprimante 3D de plus ?

The Ekocycle Cube est donc une imprimante 3D qui se démarque par ses cartouches constituées de 25% de plastique recyclé (soit trois bouteilles de Coca-Cola). Commercialisée à 1200 dollars fin 2014 (ouch…), la machine dispose du Wifi, de deux têtes d’impression, d’un écran tactile ainsi que d’un système de calibrage automatique pour offrir une taille d’impression de 152 x 152 x 152 mm avec une résolution de 75 microns. Quatre couleurs sont pour le moment prévues : le noir, blanc, rouge et une teinte transparente.

The Ekocycle Cube

 

The Ekocycle Cube : un marketing agressif ?

« Le but d’Ekocycle est de collaborer avec les marques les plus influentes du monde entier et d’utiliser la technologie, l’art, la mode pour changer toute une culture. C’est le début d’un mode de vie plus durable grâce à l’impression 3D. Les déchets ne sont que des déchets seulement si nous gaspillons » – will.i.am

Pour cette imprimante 3D, quoi de mieux que la notoriété de Coca-Cola associée à celle de will.i.am ? Il est vrai que même si les imprimantes 3D font de plus en plus parler d’elles (les imprimantes 4D débarquent aussi !), il semble manquer le déclic pour que le grand public s’y intéresse réellement… Bien entendu, les tarifs ne sont pas encore assez accessibles mais il est possible que ce type de projets permettent d’accélérer sa démocratisation tout simplement par le marketing d’un grand groupe. Le chanteur se présente comme Creative Designer et annonce avoir dessiné 25 objets dont une coque d’iPhone directement enregistrés dans la machine et donc prêts à être imprimés.

Plus d’informations sur le site de cette imprimante 3D.

The EKOCYCLE Cube