Après Amazon Prime Air, c’est au tour de Google de tester la livraison par drone. Après deux ans de recherche, le géant de Moutain View expérimente le service en Australie. Nom du projet ? « Project Wing » !

Les laboratoires de Google X gardaient ce projet secrètement… mais cet été, durant deux semaines, la société californienne a procédé à plusieurs tests pour livrer par drone de la nourriture pour chien, des bonbons, de l’eau ou encore des médicaments à deux fermiers de Queensland en Australie.

«Aujourd’hui, on utilise des automobiles qui pèsent plus de deux tonnes pour livrer des choses qui ne pèsent rien, c’est inefficace et cela génère de la pollution et des embouteillages. Si vous pouviez construire un véhicule qui vole, vous réduiriez tous ces inconvénients» – Astro Teller – Directeur du laboratoire Google X

Project Wing

Google indique qu’il s’agit ici de nouvelles perspectives pour le marché de la livraison. Il faut dire que le « Project Wing » pourrait permettre à la société de livrer facilement des colis (pour le moment 1,5kg maximum) en quelques minutes dans les zones urbaines. Les engins munis de quatre hélices mesurent environ 1,5 mètres et pèse 8,5 kg. A la manière d’un hélicoptère, ils décollent à la verticale puis les moteurs s’inclinent pour voler un peu comme un avion.

Pour le directeur du laboratoire Google X, ce système pourrait apparaître dans nos villes sous deux ans. Le système pourrait également être utilisé pour les situations d’urgence comme des tremblements de terre, cyclones, etc. ou dans « zones où les infrastructures sont rares ». En tout cas, la guerre du ciel est déclarée car pour rappel, Amazon a demandé le mois dernier l’autorisation au gouvernement américain d’expérimenter ces livraisons futuristes et Google avait acheté un peu plus tôt dans l’année, la société Titan Aerospace spécialisée dans les drones.