Le mastodonte Google a les moyens de changer le monde : médecine, automobile, éducation… Tous les domaines sont étudiés par le géant de Moutain View (Notamment avec son laboratoire Google X) pour tenter de les améliorer. Mais la firme n’oublie pas Internet, son cœur de métier, et tente d’améliorer l’expérience utilisateur par différents moyens.

google

« Mobilegeddon » : nouvel algorithme Google

Le moteur de recherche Google vient de changer son algorithme pour améliorer le Web mais donne par la même occasion de réelles sueurs froides à de nombreuses sociétés. En effet, dans certains cas, l’impact sur le chiffre d’affaires est inévitable : un véritable « Armageddon mobile » !

google algorithme

Les entreprises qui possèdent des sites non « mobile friendly » sont désormais pénalisées. Rien ne change pour les recherches sur PC ou tablette contrairement aux requêtes sur smartphones. Dans ce cas, les sites adaptés aux supports mobiles seront automatiquement mis en avant lors des recherches Google. Pour trier les différents sites Internet, le nouvel algorithme analyse plusieurs critères dont la taille du texte ou encore la difficulté d’ouvrir certains liens en cliquant avec le doigt sur l’écran.

Si vous avez un site Internet, Google a mis en place un test de comptabilité mobile.

 

Quic : pour rendre Internet plus rapide

Quic (Quick UDP Internet Connections) est une nouvelle technologie développée par Google. Ce protocole expérimental est peu à peu déployé sur leurs propres serveurs car il permet de réduire le temps de chargement des pages Web mais aussi des vidéos (Notamment sur YouTube). Le but à terme étant d’en faire un nouveau standard en accord avec l’IETF (Internet Engineering Task Force).

protocole quic

Sans rentrer dans les détails, ce nouveau protocole permet donc de réduire les échanges réalisés entre le client et le serveur lors d’une connexion (« Round Trip ») tout en gardant une sécurité optimale (Chiffrement équivalent à TLS/SSL).

 

Project Loon : des ballons pour connecter le monde

Le Project Loon, développé depuis plusieurs années, a pour projet de connecter le monde entier (et notamment des zones difficiles d’accès) à Internet grâce à des ballons. Si nous vous en reparlons aujourd’hui, c’est que Google vient d’annoncer être désormais en mesure de passer à la vitesse supérieure cette année.

« Aujourd’hui, avec notre propre usine de fabrication automatisée, nous pouvons produire un ballon en quelques heures. Si bien que nous pourrons bientôt déployer des milliers de ballons » – Google

project loon

Pour rappel, le Project Loon a donc pour but de lancer dans le ciel de façon stratégique des ballons stratosphériques stationnant à plusieurs kilomètres de la terre et pouvant faire office de relais pour amener Internet dans des zones reculées. Le géant de Moutain View a même créé un centre de contrôle permettant de piloter les ballons à distance pour modifier notamment leur trajectoire selon les besoins. Selon Mike Cassidy, responsable du projet chez Google, tous les problèmes sont désormais résolus et les tests réalisés en ce moment même en Nouvelle-Zélande semblent se passer à merveille (Ici, il s’agit d’un prolongement du réseau 4G de Vodafone).