eBay a enfin consenti à redonner sa liberté à PayPal, acquis en 2002.

Le 09 septembre dernier, Tim Cook présentait le dernier fleuron d’Apple, l’iPhone 6, et annonçait que via le système Apple Pay, Cupertino se lançait (enfin) dans le grand bain du paiement sans contact. Spécialiste du paiement dématérialisé et directement menacé par cette annonce, PayPal se sentait-il trop à l’étroit sous la tutelle d’eBay ?

EBay – PayPal : fin de règne ou séparation salvatrice ?

Nous sommes en juillet 2002 et eBay, 7 ans après son lancement, acquiert PayPal, jeune startup fondée par Elon Musk, le fantasque créateur de Tesla récemment à l’origine du projet Hyperloop. Pour 1.5 milliard de dollars, eBay se dote donc à l’époque d’une société visionnaire, ayant largement anticipé la dématérialisation totale du paiement.

eBay-PayPal

Au fil des années, PayPal devient LE spécialiste du paiement en ligne. Aujourd’hui, on estime qu’un dollar sur six dépensé sur la toile transite via ce service. Au total, 152 millions de personnes détiennent un compte PayPal, et 27 milliards de dollars ont transité par le site en 2013. De quoi assurer des revenus records : près de 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur le dernier  trimestre, avec un taux de croissance affolant de 20%.

De son côté, positionné sur un marché plus fortement concurrencé, eBay s’efforce de rester dans le coup, chahuté par des sites entièrement gratuits tels que Le Bon Coin par exemple (pour rappel, eBay perçoit un pourcentage de toutes les transactions effectuées sur son site, via PayPal donc).

PayPal vs. Apple : le match est lancé

De nombreux conseillers poussent depuis des mois pour que les dirigeants d’eBay acceptent l’évidence : l’élève a dépassé le maître, et la tutelle qu’ils imposent à Paypal pourrait conduire à la perte les deux entreprises. Dernier coup de massue, l’arrivée sur le marché du paiement d’Apple a rappelé à eBay que même ce secteur devenait concurrentiel, et que PayPal devait voler de ses propres ailes !

pub paypal

 

Nous voulons que notre argent soit plus en sécurité que nos selfies. Paypal protège vos économies.

La réponse ironique de PayPal  à l’arrivée d’Apple Pay, surfant sur les failles de sécurité ayant permis la diffusion de photos de stars dénudées, soulignait bien le malaise : PayPal se sent menacé. Pour répondre à ce danger, les dirigeants d’eBay n’ont pas le choix : ils doivent solidifier leur filiale pour qu’elle puisse répondre à ce nouveau concurrent, et aussi gagner en réactivité sur ce secteur très innovant.

eBay prévoit donc l’introduction en bourse de PayPal en 2015, avec une capitalisation prévue à 30 milliards de dollars : 20 fois la mise de 2002 ! Les deux entreprises seraient donc gagnantes dans l’histoire, et pourraient regarder l’arrivée de l’Apple Pay d’un œil un peu plus confiant…